Accueil Société

Gilets jaunes: les jours de Macron sont-ils comptés?

Dans de nombreux pays, la seule réponse serait la répression, analyse Pierre Rosanvallon. Pour l’historien, en France, les seules issues peuvent être la démission du gouvernement, la dissolution du Parlement, ou (pratiquement impossible) la destitution du Président. Entretien.

Article réservé aux abonnés
Envoyée permanente à Paris Temps de lecture: 7 min

Depuis Paris

Pierre Rosanvallon est historien et professeur au Collège de France. Il est l’auteur du livre Notre histoire intellectuelle et politique (1968-2018) (Éditions du Seuil). Il analyse la révolte des gilets jaunes et envisage l’issue de la crise.

Dans votre dernier livre, vous évoquez le moment populiste. Nous y sommes ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Mine , dimanche 9 décembre 2018, 9:41

    pourquoi ne pas faire confiance à E. Macron pour retourner la situation en positif.Il a l´intelligence pour cela.

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs