La Belgique dans le top 5 du classement sur l’égalité des genres de l’OCDE

©D.R
©D.R

La Belgique occupe la cinquième place du classement 2019 pour l’égalité des genres établi par l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). Elle partage sa cinquième place sur 120 pays avec le Portugal, tandis que la Suisse est championne de l’égalité entre les genres, ressort-il de l’édition 2019 du SIGI, le Social Institutions and Gender Index. Le top 5 est complété par le Danemark (2e), suivi de la Suède (3e) et de la France (4e).

Pour son analyse, l’OCDE a décortiqué les données de 180 pays relatives aux normes légales ou informelles dans divers domaines comme la discrimination familiale, l’intégrité physique, l’accès aux ressources ou encore les libertés civiles. N’ont toutefois été retenus pour le classement que 120 pays, par manque de données sur les 60 restants.

Lors de la précédente édition, en 2014, la Belgique dominait le classement. Son recul s’explique cependant par le fait qu’à l’exception de la France, les pays qui devancent à présent le Royaume ne s’étaient pas vus attribuer de score.

L’index 2019 de l’OCDE relève que certaines lois et normes sociales discriminantes persistent et représentent toujours un défi pour les femmes et les filles. Ainsi, des promesses politiques, des réformes juridiques et des programmes visant à instaurer plus d’égalité entre les sexes ne se sont pas concrétisés en véritables changements. «La discrimination entre les genres reste obstinément d’actualité et difficile à contrer», selon l’OCDE.

Toutefois, depuis le précédent index, les violences conjugales sont punissables dans 14 pays supplémentaires et 15 États ont annulé l’exception concernant les filles sur l’âge légal du mariage. «En 2018, 16% des adolescentes âgées de 15 à 19 ans dans le monde étaient mariées avant leur 18e anniversaire. À ce rythme, il faudra plus d’un siècle pour éradiquer le mariage d’enfants», souligne l’organisme. En toute fin de classement trébuchent l’Iran et le Pakistan, tandis que le Yémen ferme tristement la marche.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. HOCKEY EUROHOCKEY FINAL BELGIUM VS SPAIN

    Maîtrise et sang-froid: les Red Lions sacrés champions d’Europe (vidéos)

  2. FRANCE G7 SUMMIT

    G7: Biarritz en état de siège, la ville où on apprend à attendre…

  3. d-20190816-3VKH9V 2019-08-16 15:15:52

    L’Unesco met en garde contre le «Sauvage» de la Ducasse d’Ath et appelle au «respect mutuel entre communautés»

La chronique
  • Vous avez de ces mots: La parlure des {ceux de chez nous}

    Entre wallon et français

    Le précédent billet de cette chronique vous a rappelé pourquoi les œuvres d’Arthur Masson, qui comportent du français et du wallon, ne peuvent pas être considérées comme un langage mixte. L’auteur distingue soigneusement les deux langues, en les faisant alterner selon les personnages ou les circonstances du récit. Il nous faut donc chercher ailleurs l’équivalent du bruxellois « beulemans », dans lequel français et flamand sont parfois imbriqués au sein d’une même phrase ou d’une même expression.

    Cet équivalent existe, mais il n’est plus guère connu aujourd’hui que de quelques spécialistes des productions régionales et d’un lectorat moins jeune encore que celui qui a apprécié la Toinade d’Arthur Masson. Il s’agit d’une littérature essentiellement liégeoise de par l’origine des auteurs et le décor des romans ou nouvelles. Elle est écrite dans une langue dont la base est incontestablement...

    Lire la suite

  • L’Amazonie en feu: Sa forêt? Nos poumons!

    Alors, #prayforamazonas. #prier pour l’Amazonie. C’est en apparence tout ce qu’il nous reste à faire. Car entre la bêtise du président (élu) d’un des plus grands pays de la planète (Jair Bolsonaro) et l’incapacité répétée des grands dirigeants du monde de faire bloc, il n’y a plus guère de place que pour l’incantation.

    Un ciel jaunâtre éclipse São Paulo, une eau de pluie noire déferle sur la ville brésilienne, et nous croisons les doigts. 74.000 feux ont été comptabilisés depuis janvier au Brésil,...

    Lire la suite