Accueil Société

La France a peur du samedi noir des gilets jaunes

C’est le jour de tous les dangers. L’acte 4 de la mobilisation des gilets jaunes fait craindre le pire en France. Le pouvoir retient son souffle.

Article réservé aux abonnés
Envoyée permanente à Paris Temps de lecture: 3 min

Depuis Paris

Un nouveau déferlement de violence, pire encore que celui qui a sévi samedi dernier à Paris et dans plusieurs villes du pays ? Ou le soulagement de voir que les appels à la responsabilité auront été entendus ? La France retient son souffle à quelques heures de l’acte 4 de la mobilisation des gilets jaunes. Et le pouvoir avec elle. Le président Emmanuel Macron, qui ne s’est plus exprimé publiquement depuis une semaine, veut laisser passer le week-end pour enfin s’adresser à la nation.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs