Accueil Sports Sports moteurs

«Stefan Everts était ravi de ce qu’il venait de vivre en Afrique»

Le décuple champion du monde est aux soins intensifs après avoir contracté la malaria lors d’une course disputée au Congo.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Le monde du motocross retient son souffle. Vendredi, la famille de Stefan Everts (46 ans) a annoncé que le décuple champion du monde avait contracté la malaria. D’abord hospitalisé à Hasselt, le Limbourgeois a été transféré aux soins intensifs de l’hôpital universitaire de Louvain, où il aurait été plongé dans un coma artificiel. La malaria (ou le paludisme) est une maladie infectieuse causée par un parasite (Plasmodium) transmis par la piqûre d’un moustique.

C’est une maladie très répandue en Afrique. Or, le plus titré de tous les pilotes belge de motocross se trouvait au Congo, il y a trois semaines, afin de participer aux 4 Heures de Lubumbashi, une épreuve de bienfaisance organisée par des expatriés (dont de nombreux Belges) dans le but de soutenir différents projets humanitaires.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Moteurs

Rallye du Kenya: Neuville s’est pris un arbre

Le rallye du Kenya ne sourit décidément pas à Thierry Neuville, victime d’une panne puis d’un choc contre un arbre ce samedi. Pendant ce temps, le Finlandais Kalle Rovanperä (Toyota) est toujours solide leader de l’exigeante épreuve africaine.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs