Gilets jaunes à Bruxelles: la tension est montée, les forces de l’ordre ont dû fermer la rue Neuve

©Mathieu Golinvaux / Le Soir
©Mathieu Golinvaux / Le Soir

Un millier de gilets jaunes ont été recensés samedi à Bruxelles par la police, qui a procédé à environ 400 arrestations administratives, a indiqué la porte-parole Ilse Van de keere. Seuls ceux qui pourront être identifiés comme des casseurs seront poursuivis judiciairement. Vers 17h00, le calme semblait globalement revenu. Un agent a été désigné pour faire l’état des lieux des dégradations.

De nombreuses arrestations ont eu lieu avant la mobilisation dans les gares, rue de la Loi et au square Ambiorix, où un groupe de manifestants flamands s’était donné rendez-vous.

La rue Neuve bouclée

Selon un de nos journalistes sur place, le calme n’est pas encore totalement revenu au niveau de la rue de la Loi. Policiers et manifestants s’affrontaient encore aux alentours de 17h. La police a fait usage de gaz lacrymogènes.

D’après nos confrères de la DH, une partie de la rue Neuve a été bouclée par les forces de l’ordre durant une quinzaine de minutes dans le courant de l’après-midi. Plusieurs magasins comme par exemple le City 2 ont dû fermer les portes momentanément.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous