Gilets jaunes à Bruxelles: 450 interpellations dont dix arrestations judiciaires (vidéo)

Dix personnes ont fait l’objet d’une arrestation judiciaire lors de la manifestation des « gilets jaunes », samedi à Bruxelles, indique le parquet.

La police de Bruxelles-Capitale-Ixelles a recensé quelque 1.000 manifestants à Bruxelles et procédé à environ 450 interpellations.

De son côté, le parquet confirme dix arrestations judiciaires. Il s’agit de deux personnes qui faisaient l’objet d’un signalement pour d’autres faits et de huit personnes pour des faits en lien avec la manifestation, dont un mineur.

Des gilets jaunes sont arrivés vers 11h par le parc du Cinquantenaire et se sont retrouvés confrontés à un premier barrage policier à l’entrée de la petite rue de la Loi, qui les a empêchés de rallier le rond-point Schuman. Après quelques tentatives de négociation infructueuses qui se sont soldées par un renfort des rangs policiers, les participants ont fait le tour par l’arrière de ce centre névralgique des institutions européennes et sont montés par la rue de la Loi jusqu’à la petite ceinture.

Quelques affrontements

Dans le même temps, quelques affrontements ont eu lieu rue Montoyer. Ce second groupe a essayé sans succès de descendre vers le rond-point Schuman et s’est finalement rassemblé au carrefour Trône sur la petite ceinture.

Les deux groupes se sont alors rejoints. Ils ont bloqué la circulation sur la petite ceinture entre les carrefours Trône et Art-Loi. Les policiers ont dès lors commencé à avancer leurs rangs. Les deux groupes ont été encadrés distinctement par des policiers à pied et au moins 5 autopompes. Des pavés et de la peinture ont été lancés en direction du barrage de la rue Ducale. Les policiers ont alors répliqué avec de l’eau et des gaz. Les personnes désireuses de quitter la manifestation ont été autorisées à le faire contre un fichage de leurs identités. Certains d’entre eux ont fait valoir qu’ils n’étaient pas en accord avec les casseurs. La police a resserré progressivement les rangs. Des manifestants ont reporté des coups durant ces avancées. Les personnes mobilisées ont été arrêtées une à une, mises au sol en rang puis montées dans les différents cars de police.

Les images du rassemblement des gilets jaunes à Bruxelles ce 8 décembre

 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. POLITICS ELECTIONS DEFI MEETING

    Elections 2019: les coulisses de la campagne en 7 anecdotes

  2. «
Ce sera avec le PS sans la N-VA ou avec la N-VA sans le PS
» avait dit Elio Di Rupo.

    Elections 2019: la Belgique sera-t-elle ingouvernable?

  3. © Photo News

    Elections 2019: les programmes des partis à la loupe

Chroniques
  • «En entreprises»: le pluriel est-il de mise?

    « En » et « dans »

    «  Des formations zéro faute en entreprises  » titrait, le 8 avril dernier, votre quotidien favori dans sa version « papier ». S’ensuivirent les doléances d’une lectrice qui se disait très étonnée à la lecture de ce titre. Qu’est-ce qui a pu choquer dans la formule incriminée ? Le caractère trop ambitieux de l’objectif « zéro faute » ? Point du tout ! C’est la marque du pluriel au nom entreprises. Pourtant, ces formations ne sont pas destinées à une seule entreprise, mais à plusieurs ; elles seront dispensées dans les entreprises. Pour des formations zéro faute, un bref retour sur le couple en / dans les peut s’avérer utile.

    L’emploi de la préposition en pour introduire un complément de lieu est d’usage général en français : travailler en usine, croupir en prison, s’éclater en boîte, servir en salle, entrer en conclave. Dans ces expressions, il...

    Lire la suite

  • Avis aux partis: lundi, la campagne, c’est fini!

    Ce dimanche, la parole est aux électeurs. A ceux qui pensent que le vote ne sert à rien, ce rappel très utile : le soir des élections, ce sont les résultats que chaque parti scrutera avec angoisse. C’est la mathématique qui désigne les vainqueurs et qui prend une claque, au nord comme au sud du pays. Aucun jeu n’est fait et les votes exprimés peuvent bouleverser les cartes et rendre des alliances si pas impossibles, difficiles ou illégitimes. Il y a toujours des surprises les soirs d’élections, et ce sont les citoyens qui les...

    Lire la suite