Accueil Société

Budget de l’enseignement supérieur: comment faire contribuer les étudiants européens

On compte environ 25.000 étudiants européens non résidents dans les universités francophones. Considérant qu’ils bénéficient de notre système d’enseignement sans guère y contribuer, deux professeurs ont imaginé un modèle où ils participeraient davantage au coût de leur formation.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Société Temps de lecture: 4 min

Cent cinquante millions d’euros de budget additionnel pour les universités dans le courant de la prochaine législature ? C’est l’exigence posée par les six recteurs francophones. Alors que la marge de manœuvre budgétaire de la Fédération Wallonie-Bruxelles est extrêmement limitée, deux professeurs de l’UCL proposent un début de solution. En mettant davantage à contribution les étudiants européens non-résidents, on pourrait, estiment-ils, engranger 30 à 40 millions chaque année au profit du budget de l’enseignement supérieur.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs