Accueil Société

Dix ans pour le caractériel aux traits «psychopathiques»

Jessy Wébert avait séquestré et violé deux jeunes filles pendant des mois. A peine âgé de 22 ans, il est le produit d’un terreau familial fait de violences.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

En ajoutant 5 années de mise à disposition du tribunal de l’application des peines (TAP) aux 10 années de prison prononcées à l’encontre de Jessy Wébert, le tribunal correctionnel de Bruxelles a voulu s’assurer que le sadique d’Aiseau-Presles, jugé pour le viol et la séquestration de deux jeunes filles, bénéficiera d’un suivi de ses tourments. « La dangerosité de Jessy Wébert est indéniable », ont estimé les juges, citant le rapport psychiatrique qui établissait qu’il ne «  ressentait aucune honte ni culpabilité  ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs