Accueil Société Régions Bruxelles

La manifestation d’extrême droite contre le pacte de Marrakech interdite à Bruxelles dimanche

Le bourgmestre de la Ville de Bruxelles, Philippe Close et le Ministre-Président bruxellois, Rudi Vervoort « refusent de laisser une marche brune se dérouler à Bruxelles ».

Temps de lecture: 2 min

La manifestation programmée dimanche à Bruxelles à l’initiative de mouvements d’extrême droite afin de protester contre la signature par la Belgique du Pacte Global pour les Migrations à Marrakech a été interdite mercredi par les autorités.

>Pacte migratoire : deux marches organisées à Bruxelles dimanche, l’une « contre Marrakech », l’autre « pour »

« Suite au Conseil Régional de Sécurité au cours duquel le Bourgmestre de la Ville de Bruxelles a fait part de son intention d’interdire la manifestation d’extrême droite et sur la base des informations opérationnelles délivrées par la Zone de Police Bruxelles-Capitale Ixelles indiquant que la manifestation pourrait se propager à d’autres zones, le Ministre-Président de la Région de Bruxelles-Capitale prendra un arrêté d’interdiction de toute manifestation sur l’ensemble du territoire régional bruxellois », ont indiqué la Ville de Bruxelles et la région dans un communiqué commun.

Le Bourgmestre de la Ville, Philippe Close, et le Ministre-Président bruxellois, Rudi Vervoort parlent d’une même voix et indiquent qu’«  il est hors de question de laisser une marche brune se dérouler à Bruxelles  ».

Coordination

Philippe Close et Rudi Vervoort indiquent tous deux «  Nous n’entendons pas laisser des propagateurs de haine et de violence ternir la quiétude de notre Capitale en ce week-end de décembre. Nous entendons préserver une ville calme, sereine où il fait bon vivre et s’amuser en cette période de fin d’année. Nous avons pris la décision d’interdire tout rassemblement et toute manifestation sur le territoire bruxellois ce dimanche  ».

Le Bourgmestre de la Ville de Bruxelles et le Ministre-Président appellent à la bonne coordination avec les autres grandes villes (Anvers, Charleroi, Gand, Liège ou Malines) afin d’anticiper la venue de fauteurs de trouble dans la capitale.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

47 Commentaires

  • Posté par Theys Jos, mercredi 12 décembre 2018, 21:55

    Ceux qui ne demandent rien, mais qui cassent tout, sont reçu avec grands égards par le comité d'acceuil rouge. Le comportement .....fobe des rouges créera inutilement des problèmes. On aura tout vu...

  • Posté par Brasseur Michel, mercredi 12 décembre 2018, 19:15

    Porte Close à BXL pour la N, qu'elle -VA ou qu'elle ne -VA pas !

  • Posté par Brasseur Michel, mercredi 12 décembre 2018, 18:37

    Soutien à 100% à P. Close. Si il le faut, c'est 100% des Bruxellois valides qui empêcheront le moindre pied faf de toucher le sol bruxelloi!

  • Posté par Poullet Albert, mercredi 12 décembre 2018, 17:35

    Pas de faschos flamingants à Bruxelles ! que la peste brune reste dans dans sa belle région !

  • Posté par Van Obberghen Paul, mercredi 12 décembre 2018, 17:35

    @Jean Laurent. C'était une tentative d'ironie. Raté, apparement...

Plus de commentaires

Aussi en Bruxelles

Mobilité dans le centre de Bruxelles: ce qui va changer dès ce lundi

La Ville de Bruxelles prévoit d’«apaiser», à partir d’août prochain, la mobilité dans le Pentagone avec une batterie de mesures, dont des mises à sens unique, des boucles et des filtres de circulation. Dès ce lundi, une partie de la rue Royale est fermée en raison de travaux d’aménagement.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo