Accueil Belgique Politique

Jeholet: «Nous avons notre destin en mains»

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Journaliste au service Politique Temps de lecture: 3 min

L’horizon de la Wallonie n’est pas (encore ?) complètement dégagé. Mais un vent nouveau souffle au sud du pays dans la foulée du plan Marshall, des pôles de compétitivité, des universités, des villes rénovées ou même de Mons 2015. Pourtant, la morosité prédomine toujours.

Pour Pierre-Yves Jeholet, pas de doute : la plupart des Wallons ne comprennent pas le fonctionnement de l’institution. « Le gouvernement vient d’adopter un plan pour les piscines. Compte-t-on sur cela pour rendre le moral à la population ?, s’interroge le libéral. Les gens n’y comprennent plus rien. Les structures sont trop complexes, les outils redondants. Nous avons déposé des textes. Il s’agit de faire des économies mais surtout de rendre les structures plus efficaces, plus compréhensibles. La Wallonie manque de lisibilité. Un indépendant ou une PME n’ont pas les spécialistes pour s’y retrouver dans notre nébuleuse. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs