Accueil

Alexis: «J’aurais pu choisir la Guyane ou le Pérou»

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 1 min

Alexis, 22 ans, termine son master de bio-ingénieur à l’UCLouvain. Il est parti collecter pendant deux mois des données pour son mémoire de fin d’étude en RDC. « L’Afrique en elle-même s’est imposée logiquement dans le choix du sujet de mon travail de fin d’étude. La forêt congolaise est encore peu connue : il y a beaucoup à découvrir là-bas. Pour avoir des connaissances précises sur la gestion des arbres tropicaux, il fallait aller sur le terrain. J’aurais pu choisir la Guyane ou le Pérou, mais la société qui m’a accueilli est la plus grande exploitation forestière tropicale certifiée gestion durable. Sur place, j’ai énormément appris des techniques locales, des choses que je n’aurais pas pu voir en Belgique. La gestion des forêts tempérées en Europe n’a rien à voir, l’approche est très différente. Lorsqu’on arrive là-bas, on est un peu l’homme blanc avec les clichés qui lui sont rattachés. Mais si l’on est réellement intéressé par les techniques qu’ils utilisent, le partage et l’enrichissement sont grands. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs