Météo: la douceur revient pour la semaine

Météo: la douceur revient pour la semaine

Le temps sera plus doux et plus sec dimanche, à partir de l’ouest. Les maxima iront de 2 à 9 degrés avec un vent modéré de sud à sud-ouest. Lundi et mardi, l’Institut royal météorologique (IRM) prévoit un temps doux, souvent sec mais assez nuageux. Le restant de la semaine s’annonce plus variable avec davantage de pluie et toujours une bonne douceur.

De faibles chutes de neige ou pluies verglaçantes pourront encore temporairement se produire ce dimanche matin sur les hauts plateaux de l’est, met en garde l’IRM. Le temps deviendra ensuite généralement sec dans la plupart des régions. Quelques éclaircies pourront se produire sur l’ouest du pays mais le ciel restera gris sur l’Ardenne, où les nuages bas pourront parfois réduire la visibilité.

Il fera plus doux avec des maxima allant de 2 degrés sur les hauts plateaux de l’est à 9 degrés dans le Westhoek, près de la côte. Le vent sera modéré de sud à sud-ouest.

La nuit prochaine, une zone de pluie parfois sous forme d’averses traversera le pays du littoral vers l’Ardenne. Minima de 1 degrés sur les hauts plateaux de l’Ardenne à 6 degrés sur l’ouest du pays. Le vent sera modéré et, le long du littoral, il deviendra assez fort avec des pointes de 50 km/h.

Lundi, la journée débutera avec encore pas mal de nuages et même encore un risque de précipitations, principalement dans l’est du pays. Ensuite, le temps deviendra sec avec davantage d’éclaircies depuis l’ouest. En Ardenne, le ciel devrait toutefois rester plutôt gris et les nuages bas pourront réduire la visibilité par endroits. Les maxima se situeront entre 3 degrés en Hautes-Fagnes et 9 degrés à la côte.

>Nos prévisions météo

À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 


 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. PHOTONEWS_10756645-027

    Anderlecht: Mogi Bayat loin d’être le seul cas d’agent non rémunéré

  2. FRANCE-POLITICS_BENALLA

    Benalla: le rapport accablant du Sénat sur les errements de l’Elysée

  3. 10767242-002-GJND0JDBD.1

    Les entreprises gavent-elles trop leurs actionnaires en dividendes?

Chroniques
  • «Février sans supermarché», jour 19: et si nos animaux aussi se mettaient au défi?

    Par Louise Tessier

    Sous-produits d’animaux, additifs, sucres… Si notre alimentation est parfois remplie de produits douteux, les croquettes pour chiens et chats achetées dans les grandes surfaces cachent aussi de belles surprises. Selon une étude du vétérinaire belge Gérard Lippert, les chiens qui ne mangent que des aliments industriels vivent en moyenne trois ans de moins que les autres. Ah oui, quand même.

    Si je n’ai actuellement pas d’animaux à la maison, je me suis dis que le sujet valait tout de même le coup d’être abordé pour le million de ménages belges qui, eux, ont une boule de poils. En Belgique, la population estimée de chats est de 2,2 millions, et le nombre de chiens approche les 1,5 million selon les chiffres de 2013 ! Un sacré business pour l’industrie de la pet food.

    Face aux croquettes pleines d’ingrédients mystérieux, une nouvelle mode d’alimentation naturelle appelée BARF a fait surface. Par...

    Lire la suite

  • Une économie de rente au bénéfice d’une minorité

    Les (très) grandes entreprises sont particulièrement généreuses avec leurs actionnaires. Depuis dix ans – depuis la Grande récession – les dividendes augmentent année après année (ou presque). L’an dernier, au plan mondial, ils ont atteint le niveau record de 1.370 milliards de dollars, soit près du double du montant distribué en 2009.

    De ce montant, Amérique du nord et Europe se taillent la part du lion, avec près de 70 % du total mondial. Et pourtant, les performances économiques, elles, ne...

    Lire la suite