Accueil Monde France

La mobilisation des gilets jaunes en net recul en France

L’acte V a marqué un net reflux de la mobilisation. Un signe que le plan à dix milliards d’euros a convaincu ? L’Elysée se garde bien de crier victoire.

Article réservé aux abonnés
Envoyée permanente à Paris Temps de lecture: 3 min

Depuis Paris

Ce n’est peut-être pas encore la sortie de crise, mais c’est déjà un répit pour le gouvernement. Pour « l’acte V » de leur mobilisation, les gilets jaunes n’ont plus fait le plein ce samedi. À l’exception de Bordeaux et Lyon, la participation était en net recul. Au total, 66.000 manifestants ont été recensés dans toute la France, dont environ 4.000 à Paris. La semaine dernière, les gilets jaunes étaient 126.000 dont 10.000 à Paris.

Des heurts ont encore éclaté. Mais la violence n’était pas comparable à celle qui avait sévi ces derniers week-ends. Il faut dire que la police et la gendarmerie étaient une nouvelle fois présentes en force, avec 69.000 membres des forces de l’ordre réquisitionnés. Le nombre d’interpellations a été divisé par trois : 320, contre 900 la semaine précédente.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs