Crise gouvernementale: Charles Michel annonce sa démission et se rend chez le Roi

Crise gouvernementale: Charles Michel annonce sa démission et se rend chez le Roi

Charles Michel a annoncé mardi devant la Chambre sa démission. « Mon appel n’a pas convaincu. Il n’a pas été entendu. Je prends la décision de présenter ma démission et je me rends chez le roi immédiatement. »

Charles Michel a été applaudi par les trois partis de sa majorité Orange bleue. Il s’est immédiatement mis en route pour Laeken, la séance a été suspendue.

Selon nos informations, le plus probable est que Philippe tienne cette démission en suspens, le temps de consultations et de trouver « le plus petit commun dénominateur entre les partis ».

(sur mobile)

Le chef du gouvernement a appelé dans l’après-midi le parlement à constituer une «coalition de bonne volonté» afin de poursuivre le travail politique jusqu’aux élections du 26 mai. Il a proposé une «feuille de route» reposant sur trois chantiers: le pouvoir d’achat, la sécurité et le climat.

Si le Premier ministre a fait des ouvertures sur certains sujets, les engagements ont semblé beaucoup trop vagues à l’opposition. Les socialistes s’apprêtaient à annoncer le dépôt d’une motion de méfiance, cosignée par les Verts, afin de donner 48 heures à M. Michel pour préciser ses intentions. Ils n’en ont toutefois pas eu le temps. A la reprise de la séance plénière, peu avant 20h, le Premier ministre a demandé la parole et annoncé qu’il se rendait chez le Roi pour lui présenter la démission de son gouvernement.

«J’ai exprimé cet appel avec une profonde sincérité et une profonde conviction dans l’intérêt des citoyens. Je constate que cet appel n’a pas convaincu, n’a pas été entendu, à ce stade en tout cas», a-t-il déclaré.

L’appel du Premier ministre faisait également grincer des dents dans la coalition orange-bleu. La présidente de l’Open Vld a rappelé sur twitter le souci des libéraux d’achever le travail entrepris par l’ex-majorité suédoise, notamment à propos du budget et du jobsdeal.

► Retrouvez une édition spéciale de votre journal ce mercredi en librairie, ou accédez aux analyses de la rédaction sur Le Soir+

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous