Accueil Culture Musiques

Sal La Rocca: «Le jazz est une musique d’urgence»

Sal La Rocca a fait le contrebassiste pour tout le monde. Là, il est leader d’un quartet. Et ça donne « Shifted », un album joyeusement réussi.

Article réservé aux abonnés
Responsable des "Livres du Soir" Temps de lecture: 3 min

Sal La Rocca est un de ces musiciens qu’on voit partout. Un sideman aguerri. Qui joue dans tous les styles. Au point qu’on en oublierait qu’il a une forte personnalité.

L’album qu’il a enregistré avec ses potes la dévoile tout entière. Avec sans doute plus d’acuité que lors de ses deux précédents essais, Latinea en 2003 et It Could Be The End en 2012. Shifted est un album étonnant et réjouissant, que Sal et ses complices Jeroen Van Herzeele au sax, Pascal Mohy au piano et Lieven Venken à la batterie.

Comment le sideman devient-il leader ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs