Uber écope d’une amende de 400.000 euros suite à un piratage massif de données

©AFP
©AFP

La Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil) a infligé 400.000 euros d’amende à Uber pour avoir «  insuffisamment sécurisé les données des utilisateurs » de son service, a-t-elle annoncé jeudi dans un communiqué.

Des enquêtes sont lancées contre Uber après le piratage de 57 millions d’utilisateurs

En novembre 2017, Uber avait révélé que les données de 57 millions de ses utilisateurs, clients ou chauffeurs, avaient été piratées. La Cnil a estimé que l’attaque aurait pu être évitée «  si certaines mesures élémentaires en matière de sécurité avaient été mises en place ».

Sur le même sujet
AmendeUber
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous