Accueil Société

Comment les Témoins de Jéhovah en Belgique taisent les abus sexuels sur mineurs au sein de leur communauté

Des témoignages de (ex)-témoins de Jéhovah abusés sexuellement par des membres de la congrégation lorsqu’ils étaient enfants ont été recueillis par le Centre d’information et d’analyse sur les organisations sectaires nuisibles. Qui demande une enquête aux autorités parlementaires : des prédateurs sont toujours dans la nature.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 6 min

L es enfants sont un don sacré, un « héritage de Jéhovah ». (Psaume 127 : 3). […] Les Témoins de Jéhovah ont en horreur les abus sur enfant et les considèrent comme des actes pénalement répréhensibles (Romains 12 : 9). Ils reconnaissent que les autorités publiques ont pour rôle de lutter contre de tels actes (Romains 13 : 1-4). Les Anciens (ministres du culte) ne soustraient pas les auteurs d’abus sur enfant à l’action des autorités judiciaires. »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Fizaine Grégory, vendredi 21 décembre 2018, 16:56

    Donner du pouvoir quelqu'un et il en abusera.

  • Posté par Evrard Jean, vendredi 21 décembre 2018, 13:16

    Il en est exactement de même en ce qui concerne les affaires de violence intra-familiales : ces affaires doivent se résoudre en interne, avec toujours la sacro-sainte règle des deux témoins. Ceux qui iraient quand même en justice (coups et blessures avec incapacité, pour ne citer qu'un exemple) risquent tout simplement l'exclusion.

  • Posté par Van Rossem Christian, jeudi 20 décembre 2018, 19:44

    c'est inadmissible

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs