Accueil Monde Proche-Orient

Le retrait des troupes américaines d’Afghanistan, «une catastrophe pour les autorités» selon Nicolas Gosset

Donald Trump a annoncé le retrait de « quelques milliers de militaires » d’Afghanistan. Quelque 7.000 des 14.000 soldats américains présents en Afghanistan devraient être concernés par le retrait.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Monde Temps de lecture: 3 min

Pour Nicolas Gosset, chercheur « Eurasie » à l’Institut royal supérieur de défense (IRSD), la décision de Trump est une mauvaise surprise… même si c’était une promesse de campagne.

Une décision lourde de conséquences ?

Pour les Afghans certainement. Le président Ashraf Ghani attend un soutien effectif des Américains pour les années à venir. Vu l’état des forces armées afghanes et leurs capacités à faire face aux talibans sur le terrain, c’est compliqué. Réduire de moitié les forces américaines sur place va inévitablement avoir des répercussions.

On pouvait s’y attendre ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Bachelart Bernard, samedi 22 décembre 2018, 9:34

    Il convient de rappeler que ce sont les USA qui ont provoqué l'émergence d'une mouvance armée islamiste en Afghanistan dès 1979, dans le but d'attirer l'URSS dans le bourbier afghan. https://fr.wikipedia.org/wiki/Programme_afghan À la fin de l'article, on voit bien ce qui est vraiment visé par la mouvance dont l'auteur se fait le porte-parole: maintenir une menace militaire aux frontières des états asiatiques membres de l'Organisation de coopération de Shangaï. De quel droit, l'Occident garderait-il un pistolet braqué sur la tempe de ces pays, qui rejettent le terrorisme et l'extrémisme?

Aussi en Proche-Orient

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs