Accueil Société

Quand la régionalisation met la Sécu en lambeaux

Plus de quatre milliards quittent le fédéral pour les Régions dans dix jours. Les compétences sont bizarrement découpées par la sixième réforme de l’Etat. Les administrations et les mutuelles s’arment contre un tsunami probable. Casse-cou !

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Qu’est-ce dans le ciel du 1er janvier ? Un oiseau ? Un avion ? Non point Superman, mais une super-tuile qui risque de frapper les soins de santé. En cause, le détachement de pans entiers de la Sécu du giron fédéral vers les entités fédérées. Un détachement qui rajoute quelques couches de complications asymétriques à la lasagne institutionnelle. De quoi faire basculer la situation dans le déni de soins ? Sans doute pas. Mais les vides juridiques dont est pavée la sixième réforme de l’Etat risquent de faire trébucher bien des institutions de soin dans les semaines à venir. Avec des conséquences incalculables pour le citoyen.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

16 Commentaires

  • Posté par Poullet Albert, dimanche 23 décembre 2018, 1:47

    merci les nationnalistes qui veulent rendre le pays ingouvernable ! buiten !!!!

  • Posté par Theys Jos, dimanche 23 décembre 2018, 0:20

    Les F discutent pendant que les Fl s'organisent. Je lis que les servces fédéraux continuent à fonctionner en attendant les F. En Fl les nouvelles structures existent et commencent à fonctionner. C'est la raison d'être de la 6ième réforme. Mais il faudrait que l'intendance suive. Il ne suffit pas de nommer des directeurs....

  • Posté par Lange Vincent, dimanche 23 décembre 2018, 10:38

    vous avez tristement raison. Dans deux ans, la mise en route FL sera un vieux souvenir et tout fonctionnera sur des roulettes. De l'autre côté F, ce sera la foire totale. En FL, on suggérera même de refédéraliser l'un ou l'autre détail. Mais en F, depuis maintenant longtemps on dira non, non, non de peur que FL ,n'arrive avec d'autres exigences de fédéralisation et on continuera à maudire les Dehousse et Happart qui revendiquait plus d'autonomie à la W. On l'a eu mais on ne s'en sort pas

  • Posté par Docteur Delleuze Jean-marie , samedi 22 décembre 2018, 20:43

    En plein bordel voulu par nos irresponsables politiques !!!

  • Posté par Poels Jean-pierre, samedi 22 décembre 2018, 18:11

    Je lis: " pas moins de onze ministres de la Santé exercent les compétences en question". Tout est dit!

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs