Accueil Monde Afrique

En Tunisie, la lente déconstruction des «médias de la honte»

Depuis la révolution, les médias tunisiens sont passés d’un contrôle étatique permanent à une liberté totale. Créée en 2013, la Haute autorité indépendante de la communication audiovisuelle, depuis peu soutenue par son homologue belge, aide laborieusement les médias à se dégager d’une forme de servitude volontaire. Reportage.

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe au service Monde Temps de lecture: 7 min

Depuis Tunis

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Afrique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs