Accueil Économie

Immobilier: que la concurrence fiscale commence

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Aide à l’acquisition. A l’origine, il y avait le « bonus-logement » fédéral. Puis il a été transféré aux Régions. En deux mots, il s’agissait d’une réduction d’impôt accordée aux personnes souscrivant un crédit hypothécaire pour acheter leur premier bien immobilier. L’avantage fiscal était plutôt généreux : une réduction d’impôt de 1.026 euros par an par contribuable pendant toute la durée du crédit, à laquelle s’ajoutaient un bonus de 342 euros les dix premières années de remboursement, et 36 euros en cas de famille nombreuse (au moins trois enfants à charge).

A Bruxelles, rien n’a changé depuis. Enfin, pas encore. Car la suppression de ce bonus est prévue en 2017 (uniquement pour les nouveaux emprunteurs, on ne touche pas aux droits acquis). Il n’y aura donc plus le moindre cadeau fiscal pour l’emprunt hypothécaire. En revanche, pour encourager les Bruxellois à devenir propriétaire de leur habitation, les 175.000 premiers euros du prix du bien seront exonérés de droits d’enregistrement.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs