Accueil Économie

IPP: Bruxelles supprime sa «taxe agglo»

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

La sixième réforme de l’Etat accorde aux Régions une bonne dose d’autonomie fiscale : un quart de l’impôt alimente désormais les caisses régionales, via les centimes additionnels. A ce jour, aucune des trois entités n’a modifié le taux initial (35,117 %). Pas plus qu’elles n’ont imaginé un nouveau système de tranches, comme la loi de financement les y autorise. Sur ce point, les contribuables belges sont donc toujours égaux (seuls les additionnels communaux, variables selon les communes, viennent rompre cet équilibre).

Petite originalité : à Bruxelles, en plus de ce qui précède, l’agglomération prélevait jusqu’ici 1 % de centime additionnel sur l’impôt dû à l’État. Une somme appelée « taxe agglomération », qui s’ajoute aux additionnels communaux. Mais cette taxe agglo a été supprimée ce 1er janvier. Bruxelles est donc la première à profiter de son autonomie sur l’IPP.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs