«Je ne suis pas Flamand, Dieu m’en garde»: le chroniqueur Michel Henrion provoque la polémique sur RTL

©D.R
©D.R

La phrase n’a pas échappé à Theo Francken ni à Alain Destexhe. Lors d’une séquence sur le confédéralisme dans l’émission « C’est pas tous les jours dimanche » de RTL-TVI, le chroniqueur Michel Henrion a laissé échapper un : « Je ne suis pas Flamand, Dieu m’en garde ». Si l’homme assure à La Libre que c’est un malheureux lapsus (il voulait dire « Je ne suis pas nationaliste flamand »), plusieurs politiques sont montés au créneau. A commencer par Theo Francken.

« Osez dire quelque chose de mauvais à propos d’Ecolo et vous serez viré. Dites-le à propos des Flamands et de la N-VA et vous obtiendrez des applaudissements », a twitté l’ex secrétaire d’Etat, faisant référence à Emmanuelle Praet, remerciée par RTL.

Georges-Louis Bouchez (MR) a également réagi, estimant que Michel Henrion « légitimiste le racisme anti-flamand ».

Le député Alain Destexhe (MR) est même allé jusqu’à demander, dans un communiqué, la démission du chroniqueur.

Sur le même sujet
RacismeMédiaMR
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous