Accueil Société

Chant et solfège font rythmer musique et enfants dyslexiques

Avec l’essor des neurosciences, les bienfaits de la musique sur les apprentissages s’affirment, mais ne sont pas assez pris en compte. L’Ecole à rayonnement musical d’Uccle place depuis 2015 la musique au centre de son enseignement. Parmi ses élèves, des enfants dyslexiques.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

E t un, deux, un-deux-trois ! » Sous la baguette de Gwendolyne Spies, chanteuse lyrique et professeure de musique, tous les élèves de primaire de l’Ecole communale du Centre se lancent, en chœur. Remplissant le gymnase de l’école, les uns chantent, tandis que Marine, six ans, joue le tempo au piano. Pas une anicroche dans cet orchestre qui rassemble, toutes les deux semaines, les six classes primaires de l’établissement.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs