Accueil

Les hommes les plus riches vivent près d’une décennie de plus que les moins favorisés, selon une étude

Cet écart est moins important chez les femmes.

Info « Le Soir » - Temps de lecture: 1 min

Trois professeurs et chercheurs de l’UCL se sont penchés sur l’égalité ou l’inégalité des Belges face à la mort. Croisant les données individuelles de tous les Belges inscrits au Registre national entre 1991 et 2016, les informations issues des trois derniers recensements (1991, 2001 et 2011) et les bulletins de décès de l’état civil, l’étude met au jour des différences sidérantes entre groupes sociaux mais aussi entre régions du pays.

D’après leur étude, les inégalités de santé entre favorisés et moins favorisés sont flagrantes : entre les premiers et les seconds l’écart d’espérance de vie à la naissance se monte à 6,6 années chez les femmes et culmine 9,1 années chez les hommes. Dit autrement, les hommes bénéficiant de la meilleure position socio-économique, du meilleur niveau d’étude et d’un logement qualitatif vivent près d’une décennie de plus que ceux qui figurent à l’autre bout de cette échelle sociale tridimensionnelle.

À lire sur Le Soir+: les explications de ce phénomène et la carte de l’espérance de vie par régions

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Dubois Raymond, mardi 25 décembre 2018, 15:26

    QUELLE chance pour une partie de la population de ne pas devoir finir dans un HOME hors prix Quand les bons "penseurs ' vous disent tout ce qu'il faut faire pour vivre plus VIEUX ,,,, ???? un conseil VIVEZ VIVEZ ET PROFITEZ SI VOTRE situation financière et votre santé le permettent Les maisons de repos " avant le cimetière " sont remplies de personnes qui regrettent de ne pas assez avoir profité de la VIE

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une