Accueil Opinions

Jean-Paul Marthoz: «Une démocratie ne se bat pas comme une dictature»

Depuis William Howard Russell – l’un des premiers correspondant de guerre – la profession a connu de nombreux exemples glorieux. En convoquant leur mémoire, Jean-Paul Marthoz tire un fil, évoque l’évolution des pratiques comme celle des conflits et rend compte des dilemmes, des doutes de ceux qui tentent de faire mission d’information en plein cœur des conflits.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Forum Temps de lecture: 5 min

Dans son livre, Jean-Paul Marthoz donne énormément d’exemples de ce que fut le journalisme de guerre de qualité depuis plus d’un siècle et demi et sur de multiples fronts. Historiquement, il a existé face à la propagande, des belligérants notamment.

Cette « lutte » n’est-elle pas aujourd’hui de plus en plus inégale ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Opinions

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs