Accueil Culture Musiques

Les concerts du Nouvel An, une autre façon de faire la fête

C’est désormais une tradition. La période de fêtes invite aux concerts de circonstance. Petit tour d’horizon de cet an neuf.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Les concerts du Nouvel An sont devenus une nouvelle tradition des orchestres symphoniques, généralement en congé pour les fêtes de fin d’année. Le moteur nous vient évidemment de Vienne où Clemens Krauss imposa la tradition des concerts consacrés à la musique viennoise légère, en particulier celle de la famille Strauss. La télévision aidant, Willy Boskovsky, dirigeant de son violon le Philharmonique de Vienne, est parti à la conquête de la terre entière, bientôt relayé par l’élite des chefs de la seconde partie du XXe siècle : cette année, c’est le grand Mariss Jansons qui était à la barre. Le projet est devenu un outil de marketing : le CD live du concert sortira très vite chez Sony. Après sa diffusion en mondovision, le concert est disponible en CD et DVD dans les 10 jours qui suivent, soit une performance technique égale à celle réalisée chaque année par le Concours Reine Elisabeth, un pionnier dans la gestion de la musique « just in time ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs