Accueil Culture Livres

Le nouveau Houellebecq, un beau roman d’une mélancolie perturbante

« Sérotonine », c’est l’impossibilité de l’amour sur fond d’agonie de l’Europe. Ce portrait d’un loser solitaire et qui s’en contente, sort le 4 janvier prochain. Avec ce septième roman, Houellebecq affûte et confirme son style.

Article réservé aux abonnés
Responsable des "Livres du Soir" Temps de lecture: 5 min

C ’est un petit comprimé blanc, ovale, sécable . » C’est le début du dernier roman, le septième, de Michel Houellebecq, Sérotonine. Cette pilule, c’est le Captorix. Un antidépresseur qui régule le taux de sérotonine, un neurotransmetteur notamment impliqué dans la gestion des humeurs, associé à l’état de bonheur et d’estime de soi. Le Captorix tente de combattre la dépression et le stress. Florent-Claude Labrouste, 46 ans, le narrateur du roman, en ingurgite chaque jour. A des doses importantes. Ce qui lui permet en effet de vivre un peu mieux, certes, mais qui, en même temps, lui supprime toute libido. Florent-Claude Labrouste ne bande plus.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Pablos Gino, mercredi 26 décembre 2018, 23:34

    je n'ai pas lu Houellebecq mais je vais le faire,par contre j'ai lu Céline et j'ai adoré,Céline aussi était d'extrême droite quoi que??? on peut l'être et avoir malgré tout un talent fou,l'un n'empêche pas l'autre.

  • Posté par INSTITUT SAINTE MARIE , jeudi 27 décembre 2018, 4:03

    Il n'est sans doute pas nécessaire de ranger cet immense auteur dans une orientation politique quelconque (extrême droite, antilibéral,...). On peut également se demander pour quelles raisons son avant dernier roman avait tant fait scandale. Peut-être que M.H. pose de très bonnes questions et que ses constats, guère réjouissants, détiennent une grande part de vérité que beaucoup s’évertuent à ne jamais voir ?

  • Posté par Dogniaux Alain, mercredi 26 décembre 2018, 22:21

    Houellebecq est reconnu partout comme le plus grand écrivain francophone contemporain, à juste titre. Il ne m'a jamais déçu. Vivement le 4 janvier !

  • Posté par Rousseau Jean-pierre , mercredi 26 décembre 2018, 18:12

    Je ne comprend toujours pas pourquoi Le Soir fait la publicité de ce type d'extrême droite. Quoique.

  • Posté par Vynckier Albert, jeudi 27 décembre 2018, 15:00

    faut-il être d'extrême-droite pour être raciste et écolo pour s'inquiéter de la santé de la planète?

Plus de commentaires

Aussi en Livres

Nos quinze coups de cœur de la rentrée littéraire

Bien sûr, nous n’avons pas lu l’ensemble de la rentrée littéraire : 490 romans à paraître jusqu’à la mi-octobre, c’est beaucoup, même pour l’équipe des Livres du Soir. Voici, de manière totalement subjective, les quinze romans qui, jusqu’ici, nous ont séduits, emballés, passionnés. Sans hiérarchie. Par ordre alphabétique d’auteur et d’autrice. Bonnes découvertes.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs