Salaire, bière, carburants...: ce qui change ce 1er janvier

© Photo News
© Photo News

Dès le 1er janvier, plusieurs grands changements affecteront la vie des Belges. Nous en avons sélectionné neuf.

1

Une hausse moyenne des salaires de 26 euros grâce au tax shift

Les salaires nets augmenteront dès le 1er janvier à la suite de l’entrée en vigueur du dernier volet du tax shift. Selon les calculs du ministre des Finances, ils progresseront de 23 à 31 euros en moyenne, en fonction du niveau de salaire brut.

2

Flexibilité accrue des congés parentaux

À partir du 1er janvier, la flexibilité dans l’octroi des congés parentaux est accrue. Si leur durée ne change pas, ceux-ci pourront par contre être pris par demi-journée ou un jour toutes les deux semaines. Le congé pour assistance médicale et le congé palliatif pourront également être pris de façon plus souple, par exemple par semaine ou par mois.

3

La TVA pourra s’appliquer à la location immobilière

Avec l’entrée en vigueur de la réforme de la TVA en matière de location immobilière, le bailleur et le locataire pourront désormais choisir d’appliquer le régime TVA en cas de location immobilière professionnelle.

S’ils font ce choix, le bailleur devra calculer la TVA sur le loyer et pourra porter en déduction les travaux de construction et de rénovation en profondeur. De son côté, le locataire pourra également porter en déduction la TVA, de sorte que la mesure sera financièrement neutre pour lui.

Ce régime TVA optionnel est uniquement d’application pour les nouvelles constructions ou les rénovations importantes de bâtiments existants.

4

De nouveaux véhicules interdits de circuler en Région bruxelloise

Les véhicules diesel Euro 2 et les véhicules à essence Euro 0 et Euro 1 s’ajoutent à la liste des véhicules déjà interdits dans la zone basse émission. Pour ces motorisations, seul un accès de maximum 8 jours par an et par véhicule est possible via l’achat d’un pass d’une journée.

Une période d’adaptation est prévue et les nouveaux véhicules interdits ne recevront pas d’amende avant le 1er avril.

Zone basse émission : 19.000 véhicules interdits à Bruxelles en 2019

5

bpost augmente ses tarifs lettres et colis

bpost augmentera, dès le 1er janvier 2019, ses tarifs pour les lettres et colis standard pour les particuliers et les petits professionnels. Cette hausse sera de 7,44 % en moyenne.

bpost a perdu la confiance des marchés financiers

6

Le prix de la bière va augmenter

Le prix de la bière va de nouveau légèrement augmenter. AB Inbev va demander tant aux propriétaires de l’horeca qu’aux supermarchés un prix plus élevé pour la plupart des bières. Ils doivent encore décider eux-mêmes s’ils répercutent ce prix sur les consommateurs. Alken-Maes va également augmenter ses prix.

7

Pas d’indexation du prix de l’essence et du diesel

Les prix de l’essence et du diesel ne seront pas indexés à la rentrée. Si cela avait été le cas, le prix aurait alors augmenté de 1,5 centime par litre.

8

Les consultations chez le généraliste augmentent de 3%

Les honoraires pour une consultation classique progressent de 3,3%, passant de 25,4 à 26,3 euros en 2019, mais cette hausse ne sera donc pas ressentie par le patient. Une consultation à domicile augmente elle de 1,25 euros, à 38,9 euros, une hausse pas entièrement compensée par la mutualité. Le patient paiera donc quelques centimes de plus qu’en 2018.

Pour un dossier médical global (DMG), les frais s’élèveront dès janvier à 31 euros au lieu de 30, et à 56,8 au lieu de 55 euros pour les patients atteints de maladies chroniques. Le remboursement suivra également la même hausse.

9

Proximus, VOO, Telenet : du changements chez les télécoms

Dans un contexte où la consommation de données mobiles croît fortement, les tarifs des opérateurs suivent la tendance. Les détails sur Geeko, le blog techno du Soir.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous