Des images du corps de Jamal Khashoggi transporté dans des sacs diffusées à la télévision turque

Des images du corps de Jamal Khashoggi transporté dans des sacs diffusées à la télévision turque

La chaîne de télévision turque A-Haber a publié tard dimanche des images de vidéosurveillance montrant des hommes transportant des sacs dans lesquels se trouve, selon elle, le corps démembré du journaliste Jamal Khashoggi après qu’il a été tué dans le consulat saoudien d’Istanbul le 2 octobre.

► Comprendre l’affaire Khashoggi en 2 minutes (vidéo)

Les images, tirées de la vidéosurveillance, montrent trois hommes transportant un total de cinq valises et deux gros sacs sombres à l’intérieur de la résidence du consul saoudien, située non loin du consulat.

Citant des sources turques, A Haber affirme que le corps démembré de Jamal Khashoggi se trouve dans ces sacs et valises.

L’éditorialiste saoudien critique du pouvoir de Ryad a été tué le 2 octobre par un commando saoudien dans le consulat de son pays à Istanbul où il s’était rendu pour des démarches administratives.

Tué « lors d’une opération de contrôle »

Après avoir un temps nié la mort du journaliste, collaborateur du Washington Post, Ryad a fini par expliquer qu’il a été tué lors d’une « opération hors de contrôle » de l’Etat, menée par deux responsables qui ont été destitués depuis.

Mais Ankara accuse les « plus hauts niveaux » de l’Etat saoudien et des médias turcs et américains, ainsi que la CIA, soupçonnent le prince héritier Mohammed ben Salmane lui-même de l’avoir commandité.

A-Haber explique que les valises et sacs visibles sur les images de vidéosurveillance ont été apportés à bord d’un minibus qui se trouvait initialement devant le consulat et qui s’est ensuite rendu dans un garage de la résidence du consul.

Selon A-Haber, les trois hommes que l’on voit portant des sacs et valises avec lesquels ils entrent dans la résidence du consul viennent de décharger le minibus. Celui-ci n’est pas lui-même visible sur les images diffusées.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous