A partir du 1er janvier, le groupe TEC change de nom

A partir du 1er janvier, le groupe TEC change de nom

La réforme des TEC wallons deviendra effective à partir de ce 1er janvier 2019. Le nom du groupe TEC devient « Opérateur de Transport de Wallonie » (OTW), qui reprend les droits des cinq sociétés précédentes (TEC Liège Verviers, TEC Brabant wallon, TEC Namur-Luxembourg, TEC Charleroi et TEC Hainaut) ainsi que l’ancienne SRWT. Le nom commercial TEC est toutefois maintenu.

Le groupe TEC est donc transformé en une société unique couvrant l’ensemble de la Wallonie, avec une réduction du nombre d’administrateurs de 85 à 15 et une baisse de moitié du nombre de postes de direction.

Des «  bassins de mobilité  », calqués sur les territoires couverts par les ex-sociétés du groupe dans un premier temps, sont également créés et doivent conserver les particularités locales des transports en commun wallons. Les lignes de transport et les services proposés aux clients ne subissent cependant aucun changement, tout comme le volume d’emplois. L’objectif de ces transformations est notamment d’améliorer l’offre de services.

Sur le même sujet
Industrie du transport
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Le duo d’informateurs, Joachoim Coens et Gerorges -Louis Bouchez, à leur arrivée chez le roi ce lundi.

    Coalition fédérale: PS et N-VA ne se rapprochent pas mais ne se quittent plus

  2. d-20191230-3Y1G9Z 2019-12-26 16:43:06

    Affaire Gabriel Matzneff: pourquoi a-t-on fait taire ceux qui se sont élevés contre l'écrivain?

  3. d-20180913-3NJ2DX 2019-11-19 19:47:41

    Le procès Deliveroo fixé pour octobre… 2021

La chronique
  • Le cas Emir Kir, l’arbre qui cache la forêt communautariste

    Nous ne sommes qu’au début des effets de l’« affaire Kir ». Sur un plan individuel d’abord, Emir Kir s’indigne de l’éviction spectaculaire dont il fait les frais et a la possibilité de faire appel.

    Sur un plan collectif, on vérifiera dans les jours qui viennent l’impact politique de cette décision courageuse de la Commission de vigilance du PS.

    Mais c’est sur un plan plus général que des questions cruciales se posent. Les socialistes ne peuvent en...

    Lire la suite