Accueil Société Régions Bruxelles

La Molenbeekoise et youtubeuse Sara Lou s’explique après sa vidéo: «J’ai voulu toucher les jeunes qui étaient là»

La jeune femme s’est exprimée dans une vidéo sur Facebook où elle dénonce les épisodes violents qui ont éclaté à Molenbeek le soir du réveillon.

Temps de lecture: 1 min

La Molenbeekoise et youtubeuse, Sara Lou, est revenue sur les épisodes violents qui ont éclaté à Molenbeek lors du réveillon. Avec plus de 14.000 abonnés sur sa page Facebook, elle fustige le comportement de ces « casseurs » qui viennent dégrader l’image déjà ternie de sa commune.

Elle s’est par la suite exprimée sur RTL, où elle a assuré vouloir faire passer un message qui lui tient à coeur.

« J’ai voulu passer un message, toucher quelques-uns des jeunes qui étaient là ce soir-là, pour qu’ils comprennent que c’est une petite bande de délinquant qui ont fait payer leur délire à toute une commune. Ce que l’on va retenir, c’est cette bande de délinquants, et pas les citoyens qui habitent ici à Molenbeek. »

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

13 Commentaires

  • Posté par Vandervelde Alain, jeudi 3 janvier 2019, 18:25

    Mademoiselle, tout ce qui vous préoccupe c'est l'image de marque de votre communauté. Il s'agit seulement d'attirer l'attention sur vous, avoir plus d'abonnés, de followers pour votre compte personnel. Et les victimes ? Vous y avez pensé ???

  • Posté par Chouters - Lognoul , jeudi 3 janvier 2019, 13:59

    Quelle différence entre les deux discours, l'un d'un pseudo-facho, l'autre de quelqu'un qui raisonne et essaye d'apporter une solution.

  • Posté par LIENARD NORBERT, jeudi 3 janvier 2019, 10:38

    Je trouve ça bien ,qui n essaie rien n a rien,et puis les petits ruisseaux font les grandes rivières et le fait qu elle porte un voile ne me choque pas, cela prouve qu on peut porter le voile et avoir des idées claires

  • Posté par PAEME FREDERIC, jeudi 3 janvier 2019, 9:41

    Si les parents ont "démissionné", croit-elle naïvement qu'ils vont l'écouter ? Ils n'en ont rien à faire ... et je reste poli ... Et puis de toute façon ce sera la faute de la "société" et ils seront très bien défendus par des associations - financées par des deniers publics - qui n'arrêtent pas de leur bourrer le crâne et des avocats pro deo spécialisés en la matière ...

  • Posté par LIENARD NORBERT, jeudi 3 janvier 2019, 10:35

    Qui n essaie rien n a rien ,c est bien une jeune qui a encore envie d y croire et qui ne s avoue pas vaincue

Plus de commentaires

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs