Accueil Économie Mobilité

Uber illégal à Bruxelles? Le flou persiste

Tombée fin décembre, une décision du tribunal néerlandophone de l’entreprise confirme qu’Uber doit cesser ses services de taxis. Mais la plateforme américaine maintient sa ligne de défense : UberX est un service de location de voiture avec chauffeur, pas de taxi…

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 5 min

Ce sont nos collègues de La Dernière Heure et de La Libre Belgique qui le révélaient dans leurs éditions de ce jeudi : le tribunal de l’entreprise (ex-tribunal de commerce) de Bruxelles (rôle néerlandophone) a rendu à la fin du mois de décembre dernier un jugement sur les services de la plate-forme Uber dans la capitale. Décision que certains ont peut-être un peu précipitamment interprétée comme confirmant l’illégalité de ces derniers. Les choses sont toutefois un peu plus nuancées.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Philippe Arnould, jeudi 3 janvier 2019, 17:42

    Si on condamne Uber, qu'on supprime alors ce foutu monopole des taxis…

  • Posté par Brasseur Michel, vendredi 4 janvier 2019, 8:27

    Il y a plusieurs sociétés, donc pas de monopole. C'est comme si vous disiez "si colruyt n'a plus le droit de vendre de la viande, alors qu'on supprime le monopole des bouchers !"

Aussi en Mobilité

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs