Accueil Monde

Martin Fayulu, l’homme qui se voit déjà président

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 7 min

Depuis Kinshasa,

Installé dans son bureau, au rez-de-chaussée de son hôtel Faden House, Martin Fayulu récupère après une campagne épuisante et en tire les leçons. Même si la Céni (Commission électorale nationale indépendante) entend bien être la seule dépositaire des secrets du vote – dont elle a annoncé le report de la publication des résultats au-delà du 6 janvier prévu au départ – le « soldat du peuple », comme on l’appelle en RDC, ne doute aucunement de sa victoire. Il assure que même dans les fiefs de ses adversaires politiques, comme le Maniema, province d’origine de Shadary Ramazani – le candidat du pouvoir sortant –, ses résultats ont surpris.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs