Attentat au Musée juif: Mehdi Nemmouche sera présent lors de l’audience lundi matin

Edition numérique des abonnés

Mehdi Nemmouche comparaîtra bien lundi matin devant la cour d’assises de Bruxelles pour le tirage au sort des jurés, a confirmé l’un de ses conseils, Me Henri Laquay, dimanche soir à l’agence Belga. Mehdi Nemmouche et Nacer Bendrer sont accusés d’être auteurs ou co-auteurs de l’attaque terroriste commise le 24 mai 2014 au Musée juif de Belgique à Bruxelles. Quatre personnes avaient perdu la vie.

«  Aux dernières nouvelles, notre client sera bien présent lundi matin devant la cour », a indiqué Me Henri Laquay.

La défense de Mehdi Nemmouche s’était montrée plutôt pessimiste quant à la présence de son client pour la suite des débats, à l’issue de l’audience préliminaire du 20 décembre dernier.

En cause, la cour avait décidé de ne pas faire droit à plusieurs de ses demandes, notamment celle d’entendre l’ambassadeur d’Israël et le directeur du service de renseignement extérieur israélien, le Mossad.

► Le Grand Rabbin Guigui avant le procès de Mehdi Nemmouche : « Que justice soit faite »

Les avocats de Mehdi Nemmouche avaient aussi demandé à ce que la cour renonce à entendre quatre journalistes français comme témoins, mais elle n’y a pas renoncé. Ces journalistes, qui avaient été pris en otage en Syrie en 2013, ont désigné Mehdi Nemmouche comme l’un de leurs geôliers.

Egalement, l’accusé avait demandé que les membres de sa famille ne soient pas cités à comparaître pour témoigner. La cour ne l’a pas non plus suivi sur ce point.

Lundi dès 9h, la cour d’assises de Bruxelles procédera au tirage au sort des jurés. Les débats débuteront jeudi matin.

Dispositif de sécurité important

D’importantes mesures de sécurité seront mises en place pour la tenue de ce procès au palais de justice de Bruxelles. Toute personne souhaitant accéder à la salle de la cour d’assises pour cette audience publique devra se soumettre à un premier contrôle de sécurité au bas de l’escalier extérieur menant à cette salle. Elle devra ensuite passer un second contrôle (détecteur de métaux) à l’entrée même de la salle. Par ailleurs, aucun appareil électronique (GSM, ordinateur, etc.) n’y sera autorisé.

Également, plusieurs rues autour du palais de justice seront fermées à la circulation. Le parking situé devant le bâtiment sera lui aussi fermé.

À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Les bricoleurs, en herbe ou confirmés, ont accès à l’espace, aux machines, à la matière première  et à un accompagnement s’ils le souhaitent.

    Par Laetitia Theunis

    Demain, la Terre

    Apprendre à bricoler pour gagner en autonomie

  • En 2018 chaque belge a « consommé » 11 litres d’huile de soja sous la forme  de diesel.

    Par Michel De Muelenaere

    Société

    Les réservoirs belges toujours plus gourmands en huile de soja

  • Sur les images des caméras de surveillance, l’agresseur n’est pas identifiable.

    L’agression d’Anderlecht inquiète les musulmanes

 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. ©Dominique Rodenbach/ Le Soir

    Extension du métro à Bruxelles: le projet de la ligne 3 en quelques dates

  2. Sur les images des caméras de surveillance, l’agresseur n’est pas identifiable.

    L’agression d’Anderlecht inquiète les musulmanes

  3. Il n’y a pas que la guerre commerciale de Donald Trump qui freine les exportations chinoises.

    La Chine s’essoufle, le monde a de bonnes raisons de s’inquiéter

Chroniques
  • Et pendant ce temps, au Kurdistan…

    La crise – ou plutôt les crises – qui secoue le Proche-Orient depuis longtemps est d’une effroyable complexité. Il y a cependant quelques lignes de force communes, qui apparaissent lorsque l’on fait un zoom sur le facteur humain. Autrement dit, celui dont on tient le moins compte, la chair à canon, le facteur d’ajustement…

    Plusieurs essais ont marqué notre époque : Ces malades ou Ces psychopathes qui nous gouvernent. Qu’ils soient malades ou psychopathes, nos gouvernants – pas tous élus démocratiquement pour ce qui concerne la région en question – sont certainement conduits par le sacro-saint principe de la realpolitik, qui fait peu de cas du facteur humain et vise les intérêts de la nation, le plus souvent à court terme. Ainsi, les Américains ont soutenu les talibans contre les Russes, sans imaginer qu’un jour, ce Ben Laden se retournerait contre eux. Et pendant ce temps, des milliers d’hommes, de femmes et d’enfants subissent les horreurs d’une guerre contre laquelle ils ne peuvent rien, qu’ils n’ont pas voulue et qui ne leur apporte que mort et destruction....

    Lire la suite

  • Par Michel De Muelenaere

    Bruxelles: le débat sur le métro a besoin d’un arbitre

    C’est une évidence, il faut d’urgence améliorer la mobilité à Bruxelles. Cela passera par des investissements massifs dans les transports publics, par une amélioration drastique des infrastructures de mobilité douce (marche à pied, vélo, micromobilité) et une volonté de rendre les alternatives existantes encore plus accessibles et faciles d’utilisation. Sans oublier le courage d’imposer des freins à l’utilisation individuelle de la voiture. Du métro, pas de métro ? Un peu, beaucoup ? Le débat divise et agite la classe politique...

    Lire la suite