Bruxelles: la 18e édition des Plaisirs d’hiver se referme sur un bilan positif (vidéo)

©Belga
©Belga

La 18e édition des Plaisirs d’hiver se referme ce dimanche soir, à 22h, dans le centre de Bruxelles. Un bilan chiffré détaillé, réalisé avec la collaboration de Proximus et basé sur la détection des cartes SIM dans une zone donnée, sera communiqué vendredi.

Cette édition s’était ouverte le soir du 30 novembre avec l’illumination du sapin de la Grand-place aux couleurs de la Finlande, pays à l’honneur cette année, et un spectacle sons et lumières sur le thème des aurores boréales.

► Bruxelles : un véhicule de police intrigue les visiteurs aux Plaisirs d’hiver (photos)

Un événement réussi est un événement sans incident majeur

Marina Bresciani, porte-parole de l’ASBL BME (Brussels Major Events), en charge de l’événement, estime que le bilan a été positif à plus d’un titre, en premier lieu du fait qu’il n’y a pas eu d’incident : «  La Ville de Bruxelles et les organisateurs ne cherchent pas à faire la course aux visiteurs. Pour nous, un événement réussi est un événement pour lequel les gens et les commerçants sont globalement satisfaits et il n’y a pas eu d’incident majeur. En l’occurrence, il n’y a eu aucun incident malgré l’actualité mouvementée à Bruxelles en novembre et décembre, avec les gilets jaunes notamment ».

Quelque 250 chalets proposaient des produits artisanaux comme de la nourriture de différents pays. Le premier week-end a été particulièrement bon pour ces commerçants. La patinoire couverte a fait une bonne année. De nombreux visiteurs ont été accueillis dans la maison en bois de la Finlande, pays invité de cette édition. Les chiffres pour le dôme situé sur le piétonnier n’ont pas encore été analysés. Des expériences immersives y ont été programmées par la Société des Arts technologiques (SAT) de Montréal. Diverses activités familiales et festives y étaient également organisées.

Le bilan chiffré établi avec la collaboration de Proximus ne prend pas en considération l’identité des personnes, par respect de la vie privée. Il permet cependant d’écarter les riverains, de donner les nationalités ou encore d’établir le nombre de jours de visites par individu.

À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. © PhotoNews

    Grand Baromètre: les verts, première famille politique du pays

  2. Les parents de la petite Mawda ont été régularisé pour un an et pourront suivre l’enquête sur le décès de leur fille. Un jugement a également contraint le CPAS de Woluwe-Saint-Lambert à prendre en charge la famille.

    Affaire Mawda: la famille de la fillette régularisée

  3. La N-VA peut souffler
: avoir débranché la prise du gouvernement fédéral n’a visiblement pas traumatisé son électorat. © Belga.

    Grand Baromètre: en Flandre, la N-VA ne paie pas la chute du gouvernement

Chroniques
  • «Février sans supermarché», jour 15: quand j’ai dévalisé un supermarché... alternatif

    Par Louise Tessier

    Aujourd’hui, j’ai (presque) fait une seconde entorse au règlement : je me suis rendue dans un supermarché. Mais pas n’importe lequel. Un supermarché collaboratif, qui favorise «  les produits issus d’une démarche respectueuse de l’humain et de l’environnement  ». Tout un programme !

    À la Bees-Coop de Bruxelles, on trouve de tout comme dans un supermarché traditionnel, mais en version plus ou moins bio, local, zéro déchet, équitable. « Plus ou moins » parce qu’il y a un peu de tout ça, mais que chaque produit ne répond pas à l’ensemble de ces critères. Et ce qui fait surtout l’originalité de l’endroit, c’est que c’est collaboratif : pour pouvoir faire ses courses à la Bees-Coop, il faut devenir collaborateur. Chaque membre doit investir 25 euros dans la coopérative (qui ne poursuit pas de but lucratif), puis s’...

    Lire la suite

  • Grand Baromètre: une vague verte qui rend très très nerveux

    Voilà qui va secouer le monde politique belge. Après des années de domination des partis socialiste, social-chrétien et plus récemment de la N-VA, voici qu’une nouvelle force politique s’impose. Par le biais d’un sondage qui demande évidemment à être vérifié dans les urnes, mais qui ne surprendra pas, tant la poussée verte, des communales aux marches pour le climat, donnait la direction du vent électoral ces derniers temps.

    ...

    Lire la suite