Accueil Société

Musée juif: le récit de la cavale de Mehdi Nemmouche, entre improvisation et amateurisme

Alors que le jury de son procès est désigné ce lundi, « Le Soir » retrace les 7 jours de fuite désordonnée du mutique terroriste présumé.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 10 min

Le mutisme dans lequel s’est réfugié Mehdi Nemmouche, qui répond à partir de jeudi devant la cour d’assises de Bruxelles de l’attentat au Musée Juif de Bruxelles le 24 mai 2014, délègue au ministère public et au jury populaire le soin d’écrire ce que fut le parcours quadruplement meurtrier de ce petit délinquant, capricieux au point de refuser les évidences, campé dans la posture de martyr de la cause islamiste que même Daesh, qui ne l’a jamais reconnu comme l’un des siens, lui refuse.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Les boîtes noires s’invitent dans les voitures dès cette semaine

Les données de conduite au moment d’un accident devront être collectées dans une boîte noire. De nombreux dispositifs d’aide à la conduite deviennent également obligatoires. En Belgique, cette législation européenne s’appliquera aux nouveaux modèles à partir du 6 juillet. Et en 2024 pour toutes les voitures neuves.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs