Les transports en commun sont de plus en plus populaires

Les transports en commun sont de plus en plus populaires

Pour la 7e année consécutive, l’institut Vias a réalisé une grande enquête sur le sentiment d’insécurité des Belges dans la circulation, leur comportement en matière de déplacements et les risques qu’ils prennent. Pour la première fois, les personnes ont été sondées à propos de plusieurs mesures en matière de mobilité. Au cours de cette édition, un échantillon représentatif de 6055 personnes a été interrogé.

Hausse considérable pour les transports en commun

L’auto reste le moyen de transport le plus prisé : près de 8 Belges sur 10 ont conduit une voiture au cours de l’année écoulée. Mais le pourcentage de personnes ayant voyagé en transports en commun a connu une hausse considérable (de 41 % en 2017 à 48 % en 2018). Les transports en commun sont particulièrement populaires à Bruxelles. 72 % des Bruxellois les ont pris, soit une hausse de 9 % par rapport à l’année d’avant. En Wallonie, seuls 36 % se sont déplacés en transports en commun (contre 28 % l’an dernier).

Environ la moitié des Belges (47 %) s’est déplacée à vélo cette année. La bicyclette est de loin la plus populaire en Flandre. 63 % des Flamands ont roulé à vélo au cours de l’année écoulée. Ce pourcentage est nettement moins élevé à Bruxelles (28 %) et en Wallonie (25 %). 37 % des Belges ont utilisé un vélo traditionnel. Ce dernier reste dès lors plus populaire que le vélo électrique (13 %). La plupart des utilisateurs de vélo électrique se déplacent uniquement avec ce type de vélo.

Autre grande première cette année : l’enquête a étudié la popularité des engins de déplacement (trottinettes électriques, monoroues, etc.). 3 % des Belges en ont utilisé un au cours de l’année écoulée. Ce chiffre est aussi élevé que le pourcentage de personnes qui ont enfourché une moto ! A Bruxelles, ils sont même 6 % à voyager sur un engin de déplacement.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Objectif
: soulager les Bruxellois de la congestion automobile.

    La taxe kilométrique, qui en veut?

  2. «
Die Welt
» a pu rencontrer à Moscou, dans une chambre d’hôtel, Edward Snowden, ancien espion et Américain sans passeport réfugié en Russie. L’homme a rendu publique en 2013 la surveillance de masse et globale des communications mise en place par les agences de renseignement américaines, la CIA et la National Security Agency NSA.

    Edward Snowden: «Je n’aurai plus jamais le contrôle de ce qui m’arrive»

  3. POLITICS ECOLO CHAIRMAN ELECTION

    Ecolo: les leçons du passé, pour éviter le ressac

La chronique
  • Quo vadis, Boris Johnson?

    Bien malin qui pourrait comprendre ou même deviner la moindre ligne directrice dans la manière dont Boris Johnson mène sa « négociation » avec l’Union européenne… Il y a une dizaine de jours, une brève lueur d’espoir avait pu naître chez ceux qui continuaient à espérer que le nouveau Premier ministre britannique s’avérerait plus rationnel qu’il n’y paraissait jusque-là. D’une part, son idée de faire de l’île d’Irlande un territoire régi par les mêmes règles pour le secteur agro-alimentaire avait pu être comprise comme un premier...

    Lire la suite