Le voleur présumé des rapports d’autopsie des victimes du 22-Mars est un ancien combattant de Syrie

Le voleur présumé des rapports d’autopsie des victimes du 22-Mars est un ancien combattant de Syrie

Le voleur présumé d’un disque dur externe, contenant notamment les rapports d’autopsie des victimes de l’attentat du métro Maelbeek, est un « returnee », l’un de ces combattants de Syrie revenus en Belgique.

Iliass El Kahyari, 27 ans, nie être l’auteur de ce vol, constaté samedi dernier dans les bureaux des médecins légistes établis au rez-de-chaussée du bâtiment Portalis qui abrite les services du parquet de Bruxelles, le tribunal de la jeunesse et les bureaux des juges d’instruction.

Selon Ine Van Wymersch, la porte-parole du parquet de Bruxelles, le vol ne semblait pas spécifiquement dirigé vers les rapports d’autopsie des victimes des attentats. Ce disque dur externe contenait d’autres rapports judiciaires. L’auteur des faits avait aussi emporté d’autres objets du bureau cambriolé, dont un dictaphone. Elle a également précisé que des copies papier de ces rapports existent.

Iliass El Kahyari avait été placé sous mandat d’arrêt dimanche. Les objets dérobés n’ont pas été retrouvés. Ce mercredi matin, il comparaissait devant la chambre du conseil de Bruxelles qui devait se prononcer sur la prolongation de son mandat d’arrêt.

Le suspect avait été condamné en 2016 à 5 ans de prison, dont la moitié avec sursis, pour participation à une organisation terroriste. Son nom avait été cité lorsqu’un enregistrement sonore lui avait attribué la revendication de la «  décapitation d’un hérétique ». Le juge d’instruction ne l’avait pas inculpé pour ces derniers faits. Il avait comparu libre à son procès.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. RTS325FA

    Le coronavirus en 15 questions

  2. Ce lundi, le Roi a reçu Maxime Prévot (CDH), Meyrem Almaci (Groen) puis Bart De Wever (N-VA). © Belga.

    Négociations fédérales: l’option des gouvernements «Canada dry»

  3. Ne pas consulter le médecin ou le dentiste peut conduire à un surcoût, pour le patient comme pour le système de soins de santé.

    Un Belge sur 20 ne va pas chez le médecin et se met en danger

La chronique
  • Du triomphe des Verts à l’écologie comme religion

    Top là !… Les écologistes autrichiens n’ont pas longtemps hésité avant de signer un accord de gouvernement avec la droite très conservatrice autrichienne.

    Les « Grünen » allemands s’apprêtent à les imiter.

    Trois semaines plus tard, à Paris, l’extrême gauche écolo-anarchisante d’« Extinction-Rebellion » s’attaquait à des succursales bancaires et dégradait, après les avoir envahis, les locaux de la société financière BlackRock.

    Entre les deux événements, c’est le centrisme macronien qui décidait de se repeindre en vert. En vert cru.

    Il existe également un écologisme d’extrême droite, rappelait opportunément Le Figaro  : l’immigration désignée comme une pollution. La ruralité opposée à la ville corruptrice, retour à la terre. Le refus de la PMA ou de la GPA assimilé à un refus des OGM. Contre l’atteinte à l’intégrité de la nature, contre...

    Lire la suite

  • Négociations fédérales: la Belgique en plein «catch 22»

    Le catch 22 est une situation paradoxale à laquelle un individu ne peut échapper en raison de règles ou de limitations contradictoires. Le terme a été inventé par Joseph Heller qui l’a utilisé dans son roman « 1961 Catch 22 », se référant à une règle de l’Air Force selon laquelle un pilote qui continue à mener des combats aériens sans demander d’être relevé est considéré comme fou, mais est jugé assez sain d’esprit pour continuer à voler dès lors qu’il fait cette requête. On pourrait aussi parler de solution kafkaïenne où...

    Lire la suite