Le voleur présumé des rapports d’autopsie des victimes du 22-Mars est un ancien combattant de Syrie

Le voleur présumé des rapports d’autopsie des victimes du 22-Mars est un ancien combattant de Syrie

Le voleur présumé d’un disque dur externe, contenant notamment les rapports d’autopsie des victimes de l’attentat du métro Maelbeek, est un « returnee », l’un de ces combattants de Syrie revenus en Belgique.

Iliass El Kahyari, 27 ans, nie être l’auteur de ce vol, constaté samedi dernier dans les bureaux des médecins légistes établis au rez-de-chaussée du bâtiment Portalis qui abrite les services du parquet de Bruxelles, le tribunal de la jeunesse et les bureaux des juges d’instruction.

Selon Ine Van Wymersch, la porte-parole du parquet de Bruxelles, le vol ne semblait pas spécifiquement dirigé vers les rapports d’autopsie des victimes des attentats. Ce disque dur externe contenait d’autres rapports judiciaires. L’auteur des faits avait aussi emporté d’autres objets du bureau cambriolé, dont un dictaphone. Elle a également précisé que des copies papier de ces rapports existent.

Iliass El Kahyari avait été placé sous mandat d’arrêt dimanche. Les objets dérobés n’ont pas été retrouvés. Ce mercredi matin, il comparaissait devant la chambre du conseil de Bruxelles qui devait se prononcer sur la prolongation de son mandat d’arrêt.

Le suspect avait été condamné en 2016 à 5 ans de prison, dont la moitié avec sursis, pour participation à une organisation terroriste. Son nom avait été cité lorsqu’un enregistrement sonore lui avait attribué la revendication de la «  décapitation d’un hérétique ». Le juge d’instruction ne l’avait pas inculpé pour ces derniers faits. Il avait comparu libre à son procès.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous