Accueil Culture Scènes

NinaLisa Nina et Lisa Simone: un face-à-face enchanteur

Merveilleuses Isnelle da Silveira et Dyna, parfait Charles Loos.

Du 16 au 18 juin à l'Ancre (Charleroi).

Article réservé aux abonnés
Responsable des "Livres du Soir" Temps de lecture: 3 min

Nina Simone, une chanteuse qui a marqué le XXe siècle. Lisa Simone, sa fille, une chanteuse qui s’impose au XXIe siècle. Leurs relations n’ont pas toujours été sereines. Lisa a été ballottée par sa mère : aux États-Unis, au Sénégal, au Liberia, en Suisse, en France. Elle s’est même un temps réfugié chez son père, Andrew Stroud, à New York. Désemparée, elle s’est enrôlée à l’armée, où elle resta douze ans. Puis c’est la comédie musicale, la pop, le jazz, une carrière et la réconciliation avec sa mère. Une Nina Simone, perdue elle aussi. Une des plus belles voix du blues et du jazz est minée, par le désintérêt des majors, par sa bipolarité, par son cancer du sein, par son penchant pour l’alcool. Dans cette pièce, elle revit.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Scènes

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs