«Il n’y aura pas de pénurie d’électricité cet hiver», affirme Marie Christine Marghem

© Belga
© Belga

L’approvisionnement en électricité est garanti jusqu’à la fin de l’hiver en Belgique grâce aux températures clémentes et aux capacités énergétiques supplémentaires mises à disposition par les opérateurs, a indiqué mercredi la ministre fédérale de l’Énergie Marie Christine Marghem (MR). La situation est de retour à la normale après un contexte «  très problématique » en septembre, engendré par l’indisponibilité de plusieurs réacteurs nucléaires.

Les mois de janvier et février sont généralement considérés comme les plus critiques pour l’approvisionnement énergétique en Belgique. Ce mercredi, la task force composée des principaux acteurs a toutefois constaté que la situation ne suscite plus de «  préoccupation particulière » d’ici la fin de l’hiver météo, prévue en mars.

Quatre des sept réacteurs nucléaires présents en Belgique sont pour le moment opérationnels, après le redémarrage de Doel 4 et Tihange 3 au début de l’année. «  Les températures actuelles couplées au probable retour de Doel 2 et à l’interconnexion électrique Nemo avec le Royaume-Uni, d’une capacité de 1.000 mégawatts, garantissent l’approvisionnement en électricité jusqu’à la fin de l’hiver », a détaillé la ministre.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous