Gilets jaunes: les rassemblements interdits à hauteur des postes-frontières dans le Hainaut

© Le Soir/Olivier Polet
© Le Soir/Olivier Polet

Le gouverneur de la province du Hainaut, Tommy Leclercq, a pris jeudi un arrêté de police pour interdire les rassemblements de plus de cinq personnes à hauteur des postes-frontières, indique-t-il dans un communiqué. Cette interdiction, qui entre en application à 20h00 jeudi, a été décidée « vu le non-apaisement des rassemblements à différents postes-frontières ».

Cet arrêté de police vise les rassemblements de plus de cinq personnes à hauteur des postes-frontières, parkings compris. Il entre en application à 20h00 jeudi et vaudra jusqu’au 1er février minuit.

► La FGTB invite à une marche «jaune» pour le pouvoir d’achat

Les mesures d’interdiction sont instaurées pour maintenir l’ordre public, souligne le communiqué. « Il fait suite à une évaluation de la situation en concertation avec la police fédérale vu le non-apaisement des rassemblements à différents postes-frontières et vu les risques augmentés d’accidents routiers lors de barrages bloquants », est-il expliqué.

Cette interdiction ne vise pas les automobilistes qui font halte sur les aires autoroutières transfrontalières dans le Hainaut.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous