Accueil Économie Emploi

Ecolo veut de la concertation sociale pour les travailleurs «collaboratifs»

Les Verts disent non à la création d’un statut hybride pour les chauffeurs Uber ou les coursiers Deliveroo. Au procédé législatif, ils préfèrent la concertation sociale pour faire évoluer les conventions collectives des secteurs concernés.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 3 min

Les livreurs Deliveroo déclarés indépendants en Grande-Bretagne par un tribunal. La Cour de cassation française qui estime que les cyclistes de Take Eat Easy étaient subordonnés à la plateforme. Et ainsi de suite. Ces derniers mois, de nombreuses décisions de justice sont tombées un peu partout en Europe pour statuer sur le statut des travailleurs des plateformes dites collaboratives. Problème : souvent, ces décisions sont en parfaite contradiction, formulées généralement à la suite de plaintes émanant de cas particuliers.

Pour Ecolo, il y a donc urgence. « On ne peut pas se reposer sur des décisions de justice, l’inaction politique n’est plus tolérable », estime le député vert Gilles Vanden Burre, qui préside notamment le groupe de travail Agenda numérique à la Chambre.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Emploi

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs