Accueil Société

2018, une année record pour les saisies de cocaïne au port d’Anvers

Les mafias de la drogue ciblent plus que jamais la Belgique comme porte d’entrée en Europe. Explications.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

Anvers confirme son statut de principale porte d’entrée en Europe de la cocaïne. 2018 constitue en effet une année record en termes d’interception de cette marchandise illégale, selon les chiffres du SPF Finances présentés ce vendredi. 50,1 tonnes ont été saisies l’année dernière par les services du port flamand, les Douanes et les services de police. Record battu ! Et même explosé : cela représente 22 % de volume en plus par rapport à 2017.

Ces 50 tonnes valent sur le marché de la drogue quelque 2,5 milliards d’euros, selon l’estimation du ministère.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs