Météo: l’IRM lance un avertissement au brouillard pour ce soir et cette nuit

© Belga
© Belga

Ce soir et cette nuit, des nuages bas pourront toucher le relief et y rendre la visibilité mauvaise localement, avertit l’IRM qui invite à la prudence en raison du brouillard qui pourrait se former à certains endroits.

► Nos prévisions météo région par région

En soirée et la nuit suivante, il fera très nuageux avec de temps à autre de légères pluies, principalement en Ardenne. Sur le relief, le temps restera brumeux avec des bancs de brouillard. Les minima seront compris entre 2º en Hautes Fagnes et 7º sur le nord-ouest.

Samedi, la nébulosité restera abondante avec, surtout en Ardenne, un peu de bruine. En cours d’après-midi, une zone de pluie traversera le pays depuis le nord-ouest. Les maxima seront compris entre 4º en Hautes Fagnes et 9º dans le centre. Le vent sera modéré d’ouest-sud-ouest, s’orientant à l’ouest-nord-ouest ensuite. A la côte, il deviendra assez fort avec des rafales jusqu’à 60 km/h.

Dimanche, la nébulosité restera abondante avec des pluies régulières. Il fera très doux pour la saison avec des maxima autour de 9º ou localement 10º dans le centre. Le vent sera modéré à assez fort, au littoral fort, de secteur ouest-sud-ouest, en soirée s’orientant au secteur ouest-nord-ouest. Des rafales jusqu’à 70 km/h seront possibles.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Didier Reynders entend suivre la position de longue date de la Belgique
: motus.

    Armes nucléaires: Reynders confirme qu’il ne confirme pas

  2. Les ministres des finances des sept plus grandes puissances (Allemagne, Canada, États-Unis, France, Italie, Japon et Royaume-Uni) se sont réunis ces 17 et 18 juillet à Chantilly (France).

    G7: les Européens cèdent du terrain sur la taxe Gafa

  3. d-20190501-3TNP55 2019-05-01 18:55:26

    La Belgique, terre promise de la radio 2.0

Chroniques
  • Vous avez de ces mots: un ostracisme façon {beulemans}

    Un bruxellois mythique

    Zinnekes de tous poils, kiekefretters de toutes plumes, ne m’en veuillez pas de dire tout droit dehors ce que je pense : le parler bruxellois n’est pas une langue. Je veux dire : il n’est pas une langue reposant sur un système linguistique partagé par une communauté de locuteurs, comme le français ou le wallon. Il fait partie de ces codes mixtes, tels le camfranglais ou le francolof en Afrique, qui varient sensiblement d’un locuteur à l’autre.

    Mais qu’est-ce qu’il raconte, ce zievereir ? Pas une langue, mon bruxellois ? Qu’est-ce que moi je te cause alors ? Qu’est-ce que tu fais avec les Fables de Pitje Schramouille ? Les Flauwskes de Jef Kazak ? La Famille Kaekebroek ? Les marionnettes de Toone ? Et Le mariage de Mlle Beulemans, ça n’est pas du spek pour ton bec, peut...

    Lire la suite

  • Bruxelles: un accord rouge, vert, raisonnablement ambitieux

    Un accord de gouvernement, c’est un acte par lequel des élus s’engagent envers les citoyens, pour cinq ans. Au moment de sa rédaction, il peut être jugé à l’aune de son ambition et de ses priorités. A cet égard, le texte conclu par les six partis de la majorité bruxelloise affiche clairement les couleurs. Rouge et verte.

    La ville se fracture, entre pauvres et riches, que relient de moins en moins ces classes moyennes tentées par l’exode urbain. Les indicateurs se dégradent : le nombre d’enfants...

    Lire la suite