Mené 2-0, le Sporting Charleroi renverse Sankt Pauli en match amical (2-3, photos)

Belga
Belga

N’ayant pas trouvé d’accord avec un autre adversaire pour jouer un deuxième match amical plus tôt dans la semaine, c’est par une rencontre de deux fois 60 minutes face à Sankt Pauli (3e en D2 allemande) que les Zèbres ont clôturé leur stage, ce vendredi après-midi.

Comme prévu, Felice Mazzù en a profité pour offrir une heure de jeu à chacun de ses joueurs, hormis Gholizadeh, qui était incertain et qui a pris un coup à la cheville gauche en début de partie. Il a été remplacé à la fin du premier quart-temps par Benvente, lequel a donc joué un peu plus que les autres, tout comme Ilaimaharitra, qui l’a remplacé en fin de match.

Meier buteur sur coup franc

Avant la montée du Péruvien, ce sont les Allemands qui ont dominé les débats, ouvrant méritoirement le score à la 26e grâce à une tête du puissant Meier, consécutive à un coup franc allemand.

C’est d’ailleurs essentiellement sur phases arrêtées que les deux équipes se montraient dangereuses, la rencontre étant très fermée. Et musclée aussi, l’arbitre étant obligé de sortir trois cartons jaunes (pour Dessoleil et Ilaimharitra côté carolo) lors du deuxième quart-temps.

En 5-3-2 après la pause

Malgré cette agressivité, ce sont les Zèbres qui dominaient ce deuxième quart-temps, mais sans toutefois parvenir à inquiéter Müller, le portier allemand, la faute notamment à des centres beaucoup trop imprécis.

Felice Mazzù changeait totalement d’animation après le repos, passant de son 4-4-1-1 à un 5-3-2 (ou 3-5-2 en possession de balle). Comme lors du premier quart, ce sont malgré tout les Allemands qui se montraient les premiers dangereux, Daehli voyant sa frappe être joliment stoppée par Riou.

Ce n’était toutefois que partie remise pour les Allemands, la formation de Markus Kauczinski faisant le break dix minutes plus tard grâce à une frappe de Zehir, oublié à l’entrée du rectangle.

Doublé de Perbet

Ce but avait le don de réveiller les Carolos qui, quatre minutes plus tard, réduisaient déjà l’écart sur corner, Perbet étant au bon endroit pour pousser le cuir au fond après une tête de Dervite s’étant écrasée sur la barre. Et les Carolos passaient même tout proches de l’égalisation quelques minutes plus tard mais la tête d’Osimhen, sur un excellent centre de Busi, passait à-côté.

Les Zèbres poussaient dans le dernier quart mais le gardien allemand intervenait parfaitement devant Benavente, lequel était idéalement servi en profondeur par Osimhen (99e). Ce n’était toutefois que partie remise : sur un coup franc direct de Perbet d’abord, puis sur une magnifique frappe lointaine d’Ilaimaharitra, les Carolos renversaient le match. Les Zèbres clôturent ainsi leur stage de la plus belle des manières, eux qui regagneront la Belgique ce samedi.

Sankt Pauli – SC Charleroi 2-3

Les buts  : 26e Meier (1-0), 71e Zehir (2-0), 75e Perbet (2-1), 102e Perbet (2-2), 104e Ilaimaharitra (2-3)

SC Charleroi en 1re mi-temps  : Penneteau, Marinos, Zajkov, Dessoleil, Willems, Ilaimaharitra, Hendrickx, Bruno, Gholizadeh (30e, Benavente), Henen, Niane.

SC Charleroi en 2e mi-temps  : Riou, Busi, Martos, Dervite, Angella, Nùrio, Rôdes, Diandy, Benavente (103e Ilaimaharitra), Perbet, Osimhen.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • PHOTONEWS_10841091-042

    Par Didier Schyns

    Standard

    Standard: Moussa Sissako pour relayer Dimitri Lavalée

  • SOCCER JPL D23 CERCLE BRUGGE VS ANDERLECHT (2)

    Par Stéphane Vande Velde

    Anderlecht

    D1A: un succès miraculeux pour Anderlecht au Cercle

  • Monter au jeu, un moment qu’il attendait depuis le 7 avril dernier
!

    Par François Laurent

    Anderlecht

    Retour manqué pour Zakaria Bakkali avec Anderlecht

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. FILES-CRASH-HELICOPTER-KOBE-BRYANT (2)

    Décès de Kobe Bryant: le Black Mamba ne mordra plus

  2. Il y a une semaine, Georges-Louis Bouchez offrait des fleurs au Roi Philippe, pour l’anniversaire de Mathilde.

    Coalition fédérale: Magnette recale l’idée d’un duo royal avec De Wever

  3. 83090060_855752328196826_8677988821796651008_n

    Brexit: il y a 47 ans, les Britanniques rejoignaient les Européens sans fanfare

La chronique
  • Exclusion vs Réconciliation

    Le lieu n’est pas ici de commenter la décision de la commission de vigilance du Parti socialiste d’exclure Emir Kir. Tout au plus faut-il noter que le bourgmestre de Saint-Josse paie au prix fort le lien qu’il a conservé avec sa communauté d’origine alors que nul ne pourra contester qu’il est un député de qualité et un bourgmestre compétent, très apprécié par ses administrés, bien au-delà de sa communauté d’origine.

    Il apparaît aujourd’hui comme la victime collatérale et symbolique d’une problématique beaucoup plus large qui touche tous les partis. La tentation du double discours est récurrente. Côté cour, il y a le programme politique du parti. Côté jardin, il y a des murmures dissonants qui visent à capter un électorat en le brossant dans le sens du poil, quitte à contredire des...

    Lire la suite

  • Vraiment, nous vivons en de sombres temps

    Auschwitz, il y a 75 ans. Si une angoisse particulière s’ajoute cette fois, c’est que cette commémoration a des allures de paratonnerre. Comme si, en dénonçant à nouveau les horreurs innommables que des hommes ont pu faire subir à d’autres hommes, on tentait de conjurer le sort pour, si pas le présent, du moins un futur peut-être proche.

    « J’aimerais pouvoir assurer que nous, les Allemands, avons appris de l’Histoire une fois pour toutes. Mais je ne peux dire cela alors que la haine se répand....

    Lire la suite