Liège, trop juste sans ses pivots, s’incline face à Limburg (69-92)

@News
@News

Loin d’une ambiance intimiste, il y avait du monde pour un match annoncé à sens unique vu les absences de Henry (pneumonie) et de Wangmene, le pivot Camerounais. Liège étonnait dans un match loin d’être joué d’avance avec de superbes L’Hoest, Burgess et Bojovic malgré Carrington. Au repos, c’était 40-47.

Sans véritable intérieur, Liège tenait la route ! L’arbitrage perdait alors les pédales des deux côtés gâchant le spectacle avec les exclusions grotesques de Bojovic et de Mukubu.

Sans son moteur et à bout de force, Liège craquait logiquement. Il est impossible de gagner un match avec si peu de rotations et sans pivot. Du coup, Liège, après vingt bonnes minutes, n’a plus été à la hauteur… de la D1. Mais Burgess, Bojovic et Deroover n’ont pas montré de mauvaises choses en attendant leurs pivots.

Le technique

LIEGE 69

LIMBURG 92

QT : 25-29, 15-18, 13-23, 16-22

Liège Basket : Deroover 3-10, Van Landschoot 0-3, EL KHOUNCHAR 0-0, Nzisabira 0-0, L’HOEST 6-3, BOJOVIC 14-5, LEMAIRE 4-8, BURGESS 13-0, Diop

Limburg : CARRINGTON 15-3, Carter 0-7, Pickens 3-0, MUKUBU 2-4, Hemeleers 3-3, Morris 5-4, DELALIEUX 5-3, DEPUYDT 3 –, SPICER 7 –, Kohajda 0-2 Kuta 2-0, Price 2-10

Arbitres : MM Van Den Broeck, Denis, Gilis,

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous