Accueil Économie

Pourquoi la Chine fait tousser les Bourses mondiales

La crainte d’un atterrissage brutal de l’économie chinoise et les tensions géopolitiques au Moyen-Orient ont cueilli à froid les marchés mondiaux qui ont débuté 2016 du mauvais pied.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

Les places boursières se sont offert une petite frayeur pour leur première séance de l’année, s’inscrivant en repli dans la foulée d’une chute brutale des cours sur les Bourses chinoises.

À la clôture, le Bel 20, l’indice bruxellois, cédait ainsi 1,55 %, tandis que Francfort, le marché boursier le plus affecté sur le Vieux continent, perdait 4,28 %.

De l’autre côté de l’Atlantique, le Dow Jones, l’indice de la Bourse de New York, s’inscrivait en repli de 2,18 % en début de soirée européenne.

C’est à Shanghai et Shenzhen que tout avait commencé, avant l’ouverture des places européennes.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs