D1B: le Beerschot Wilrijk met la pression sur Malines en l’emportant à Roulers

Edition numérique des abonnés
Belga

Le Beerschot Wilrijk s’est imposé sur la pelouse du KSV Roulers samedi soir (1-2) lors de la vingt-et-unième journée de Proximus League, soit la septième de la deuxième période. Les Anversois, qui prennent seuls la tête de la deuxième tranche, mettent ainsi la pression sur le KV Malines et l’Union Saint-Gilloise qui s’affrontent dimanche (16h00).

Juan Gutierrez Moreno, nommé vendredi à la tête de Roulers suite au départ de Victoriano Rivas Alvaro après seulement deux mois au Schiervelde, avait fort à faire pour ses débuts sur le banc roularien en recevant le leader de la deuxième période. Malmené en début de rencontre, le Beerschot Wilrijk s’en est remis à son buteur maison Dante Vanzeir pour ouvrir le score après 35 minutes de jeu. L’ailier de 20 ans, prêté par le Racing Genk, a tout d’abord éliminé le portier local Wouter Biebauw en face-à-face avant de pousser le ballon dans le but vide. Le jeune espoir belge inscrivait ainsi par la même occasion son dixième but de la saison. Tom van Hyfte, isolé à l’entrée du petit rectangle sur corner, pouvait faire le break mais il voyait son tir passer au-dessus du but roularien (43e). Ce n’était que partie remise puisqu’une minute plus tard, Marius Noubissi doublait la mise en faveur des Anversois.

En seconde période, Roulers parvenait à réduire le score à la 66e grâce à un coup franc de Andrei da Silva Camargo. En toute fin de rencontre, les Roulariens étaient tout proche d’égaliser sur un tir à la retourne d’Ibrahim Kargbo mais c’était sans compter sur une détente aussi belle que décisive de Mike Vanhamel (90e+2).

Dimanche (16h), aura lieu le choc de cette septième journée de Proximus League entre l’Union Saint-Gilloise et le KV Malines avant le duel de la peur en fond de classement entre Oud-Heverlee Louvain et Tubize (20h00). En ouverture de la septième journée de la seconde tranche de Proximus League, Lommel s’est imposé 2-1 à domicile face à Westerlo vendredi soir.

Au classement général cumulé, le KV Malines est leader avec 44 points. Le Beerschot Wilrijk est deuxième avec trois unités de moins. Suivent l’Union (33), Lommel (28), Westerlo (25), Roulers (21), OHL (19) et Tubize (16).

En ce qui concerne le classement de la deuxième période, le Beerschot Wilrijk est en tête avec dix-sept unités. Suivent le KV Malines (14), l’Union (9), Roulers (8), Tubize (7), Lommel (6), Westerlo (6) et OHL (4).

À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Organigramme

    Par Vincent Miller

    Division 1B

    Le puzzle unioniste est désormais complet

  • Dennis Van Wijk, le chef d’orchestre malinois.

    Par Sébastien Hellinckx

    Division 1B

    Malines, l’épouvantail de la D1B

  • Anthony Schuster, ici au duel, a évolué dans un rôle plus offensif.

    Par T.L.

    Division 1B

    À 12 jours de ses débuts, Tubize a encore du pain sur la planche

 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. ©Dominique Rodenbach/ Le Soir

    Extension du métro à Bruxelles: le projet de la ligne 3 en quelques dates

  2. Le combat fait rage entre  partisans et opposants au  métro, annonce d’un marqueur dans la campagne électorale.

    Extension du métro à Bruxelles: seul contre tous, Ecolo doute du projet

  3. En 2018 chaque belge a « consommé » 11 litres d’huile de soja sous la forme  de diesel.

    Les réservoirs belges toujours plus gourmands en huile de soja

Chroniques
  • Et pendant ce temps, au Kurdistan…

    La crise – ou plutôt les crises – qui secoue le Proche-Orient depuis longtemps est d’une effroyable complexité. Il y a cependant quelques lignes de force communes, qui apparaissent lorsque l’on fait un zoom sur le facteur humain. Autrement dit, celui dont on tient le moins compte, la chair à canon, le facteur d’ajustement…

    Plusieurs essais ont marqué notre époque : Ces malades ou Ces psychopathes qui nous gouvernent. Qu’ils soient malades ou psychopathes, nos gouvernants – pas tous élus démocratiquement pour ce qui concerne la région en question – sont certainement conduits par le sacro-saint principe de la realpolitik, qui fait peu de cas du facteur humain et vise les intérêts de la nation, le plus souvent à court terme. Ainsi, les Américains ont soutenu les talibans contre les Russes, sans imaginer qu’un jour, ce Ben Laden se retournerait contre eux. Et pendant ce temps, des milliers d’hommes, de femmes et d’enfants subissent les horreurs d’une guerre contre laquelle ils ne peuvent rien, qu’ils n’ont pas voulue et qui ne leur apporte que mort et destruction....

    Lire la suite

  • Par Michel De Muelenaere

    Bruxelles: le débat sur le métro a besoin d’un arbitre

    C’est une évidence, il faut d’urgence améliorer la mobilité à Bruxelles. Cela passera par des investissements massifs dans les transports publics, par une amélioration drastique des infrastructures de mobilité douce (marche à pied, vélo, micromobilité) et une volonté de rendre les alternatives existantes encore plus accessibles et faciles d’utilisation. Sans oublier le courage d’imposer des freins à l’utilisation individuelle de la voiture. Du métro, pas de métro ? Un peu, beaucoup ? Le débat divise et agite la classe politique...

    Lire la suite