Lustin: le corps de logis d’une ferme ravagé par un incendie

Le corps de logis d’une ferme de Lustin (Profondeville) a été ravagé par un incendie samedi soir, indique Gilles Boonen, chef de corps de la zone de secours Dinaphi.

Les pompiers ont été appelés vers 18 heures et le feu était déjà important à leur arrivée. Au total, environ 25 hommes des zones Dinaphi et NAGE sont intervenus.

« Les flammes ont finalement été maîtrisées vers 21h30 », précise M. Boonen. « Il n’y a pas de blessé car les occupants ont pu directement évacuer les lieux, mais les dégâts sont très importants. »

L’origine de l’incendie reste inconnue à cette heure mais semble accidentelle. L’enquête est en cours.

À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Didier Gosuin ne sera donc jamais ministre-président bruxellois.

    Didier Gosuin au «Soir»: «Je ne me présente pas aux élections régionales»

  2. © AFP

    Brexit: l’espoir d’une mince renégociation

  3. Entre l’ULB et l’Ihecs, outre l’organisation et la rationalisation des études, il y a des dizaines de dossiers à régler
: partage du patrimoine, reprise des pertes et profits, répartition des subventions, transfert du personnel, toilettage des statuts et barèmes…

    L’incertitude plane sur les fusions dans l’enseignement supérieur

Chroniques
  • «Les grands maux commencent par des mots»

    Pour les historiens de la Seconde Guerre mondiale, l’année 2019 sera faste, avec les commémorations du débarquement en Normandie, de la libération de la France et de la Belgique, et de la bataille des Ardennes. Déjà, les livres s’accumulent sur les tables des librairies et, à la télévision, les programmateurs ressortent des tiroirs les immenses succès que furent les films Le Jour le plus long, Il faut sauver le soldat Ryan et la série Frères d’armes.

    C’est comme si on entendait à nouveau la voix du général de Gaulle, le 25 août 1944 à l’hôtel de Ville de Paris, clamant devant une foule en liesse. «  Nous sommes ici chez nous dans Paris levé. Paris outragé, Paris brisé, Paris martyrisé, mais Paris libéré !  ». Ou l’annonce, vibrante, lyrique, de la libération de Bruxelles sur les ondes de la Radio nationale belge le 4 septembre 1944.

    Ce 75e anniversaire ne sera pas seulement un...

    Lire la suite

  • Brexit: c’est par où la sortie?

    Quelles que soient les erreurs européennes – et on ne peut douter qu’il y en a eu – dans la négociation de l’accord sur le Brexit, il est indéniable que c’est au Royaume-Uni que réside le problème nucléaire de cette affaire qui secoue l’Europe. La position dans laquelle ce pays et ses dirigeants se sont placés ressemble à ce sas de sous-marin qui peut ouvrir sur plusieurs issues. Alors que l’eau a déjà submergé la partie du vaisseau qu’ils viennent de quitter en refermant la porte étanche derrière eux, les membres d‘équipage se disputent...

    Lire la suite